Le scoutisme offre des aventures amusantes pour les jeunes de 5 à 26 ans en leur permettant de découvrir de nouvelles choses et de nouvelles expériences uniques au scoutisme. Nous savons que les jeunes apprennent mieux dans un cadre sûr. C’est pourquoi nous nous engageons à nous assurer que le scoutisme offre l’environnement le plus sécuritaire qui soit pour favoriser l’apprentissage, le développement et le plaisir.

Comment assurons-nous la sécurité des jeunes

Nous avons des politiques et des procédures rigoureuses en place pour assurer la sécurité des jeunes. Vous trouverez tous les détails ci-dessous. Nous croyons qu’il faut intégrer la sécurité dans tout ce que nous faisons et créer une culture de la sécurité.

 

Nous avons besoin que nos bénévoles nous rapportent les incidents afin de rendre nos activités plus sécuritaires et de cerner les problématiques. Nous pouvons apprendre des incidents à l’aide de mesures comme les examens d’incidents et la publication de conseils de sécurité pour nos membres. Consultez nos conseils de sécurité.

Nous prenons les allégations d’abus très au sérieux et nous les signalons toujours aux autorités compétentes. Du personnel spécialement formé à notre centre national de services travaille avec des collègues de la police et des services de protection de l’enfance pour nous assurer que nos jeunes sont en sécurité. Dans le cadre de notre politique, nous suspendons les membres faisant l’objet d’allégations d’abus.

Si vous avez des préoccupations concernant la sécurité de nos activités ou des jeunes, vous pouvez en parler à votre commissaire de groupe. Si vous vous sentez incapable de le faire, communiquez avec notre centre d’assistance au 1-888-855-3336  ou écrivez à l’équipe de la sécurité scoute à safety@scouts.ca.

Pour signaler ou discuter de certaines inquiétudes urgentes concernant la sécurité ou la protection des jeunes, appelez au 1-800-339-6643 (24 heures). 

Si vous ne vous sentez pas à l’aise de parler avec Scouts Canada, vous pouvez communiquer avec la police locale ou les services de protection de l’enfance. Si vous vous inquiétez au sujet de comportements ou de contenu en ligne, visitez le www.cyberaide.ca. Si un enfant est en danger, composez le 911.

Les adultes en position d’autorité avec les jeunes doivent suivre un processus de sélection qui inclut : des formulaires d’inscription, des entrevues, une vérification du casier judiciaire (incluant la vérification de l’aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables), des références et une formation sur la protection des jeunes avec Respect et Sport. Lorsque les jeunes occupent un rôle scout avec des responsabilités, nous avons un processus similaire en place et les mêmes formations.

Ce processus a été conçu pour nous assurer que les bénévoles peuvent occuper une position d’autorité. Pour ce faire, nous avons aussi un code de conduite détaillé et un règlement qui stipule qu’aucun animateur ne peut être laissé seul avec des jeunes. Nous l’appelons la règle des deux animateurs afin que deux animateurs soient présents en tout temps avec les jeunes.

Toutes nos activités font l’objet d’un examen sur les dangers et les risques, et nous nous offrons de la formation et du soutien pour ce faire. Les activités comme les camps et les sorties exigent une approbation par le commissaire de groupe et pour certaines d’entre elles, nous vous demandons de signer un formulaire de consentement. Vous obtiendrez plus de détails dans nos Règlement, politiques et procédures à la section 13 000 et 10 000.

Toutes nos activités doivent respecter le ratio minimum animateurs-jeunes qui est habituellement de 1 animateur pour 8 jeunes. Ce ratio peut varier selon la nature de l’activité. Pour une randonnée avec les scouts castors, par exemple,  l’évaluation des risques peut fixer le ratio à 1 pour 5.

Nous faisons participer les jeunes à la planification des activités et à l’évaluation des risques. Nous encourageons le leadership des jeunes et aidons les jeunes à apprendre à assurer leur sécurité. Bien qu’un animateur sera toujours responsable de l’évaluation des risques, la participation des jeunes nous aide à mettre en oeuvre des activités plus sécuritaires. Par exemple, lors d’une activité de glissade, les castors peuvent déterminer les dangers sur la pente avant de glisser, ou des scouts peuvent vérifier la météo avant de partir en randonnée.

Nous avons créé des renseignements concernant la sécurité adaptés à divers groupe d’âge. Vous pouvez les télécharger ci-dessus (en anglais) :

Nous avons besoin de votre aide et soutien pour continuer d’offrir des aventures sécuritaires.

Vous pouvez vous impliquer dans le groupe de votre enfant. Venez observer ce que nous faisons! Nous croyons que les parents devraient pouvoir observer nos activités, poser des questions et devenir bénévoles!

Le programme Priorité Jeunesse du Centre canadien de protection de l’enfance encourage les parents à suivre trois étapes lorsqu’ils choisissent un organisme pour leur enfant. Nous sommes tout à fait d’accord.

Parlez à votre enfant de la façon dont il peut assurer sa sécurité. Vous pouvez utiliser certains des conseils de Priorité Jeunesse ou de nos pamphlets sur la sécurité. Encouragez votre enfant à nommer 5 adultes avec lesquels il peut parler s’il est inquiet ou a besoin d’aide. Idéalement, vous voulez inclure des membres de la famille, des amis et peut-être un enseignant, un coach ou un animateur.

Demandez à votre enfant ce qu’il fait chez les scouts et comment fonctionne notre programme, le Sentier canadien. Puisque notre programme est dirigé par les jeunes, votre enfant participera à la planification des aventures. Renseignez-vous sur le Sentier canadien.

Parlez avec votre enfant de sécurité et de comment cerner les risques et quoi faire s’il a peur. Élaborez un plan en cas d’urgence ou de désastre naturel.

Surveillez l’utilisation de la technologie et de l’internet de votre enfant. Savez-vous quels médias sociaux ils utilisent et comment ils se connectent? Renseignez-vous à ce sujet à cyberaide.ca.