Dirigé par les jeunes — l’importance des détails

Par Marc Animateur

Le gros bon sens

Pensez à toutes les fois que nous réfléchissons à la place des jeunes. Pourquoi agissons-nous ainsi? Pourquoi n’incitons-nous pas nos jeunes à développer leur jugement afin qu’ils repèrent eux-mêmes certains problèmes? Donnons-leur la chance de trouver la bonne solution et de développer leur bon sens.

Les courriels

Le contenu des courriels envoyés aux parents devrait être le résumé de ce qui a été discuté avec votre section.

Pensez-y, les courriels typiques envoyés aux parents contiennent des listes de choses à amener, des rappels pour s’inscrire aux camps et se rappeler d’évènements à venir ou encore des suggestions sur les collations et les vêtements à amener lors de la prochaine rencontre. Si nous ne faisons pas participer les jeunes à l’information contenue dans ces courriels envoyés aux parents, comment pouvons-nous affirmer que notre programme est dirigé par les jeunes? Les listes de choses à apporter devraient être préparées avec votre section avant chaque sortie. Hé oui, je sais, nous avons tous élaboré la liste parfaite et infaillible que nous utilisons depuis des années. Imaginez si les jeunes prennent part à la création de cette liste à quel point ce sera plus facile et plus efficace pour eux de se préparer et d’amener les bonnes choses. (Par exemple, ils comprendront pourquoi ils doivent amener deux sacs d’épicerie en plastique.)

Cet aspect nous ramène au développement du gros bon sens. Et si nous terminions nos rencontres en demandant aux jeunes : « Que devrions-nous mettre dans le courriel à envoyer à vos parents? » Demandez aux jeunes de vous aider à créer le mémo à envoyer. Les équipes de leadership des sections plus âgées peuvent même envoyer les messages par eux-mêmes. Avec le temps, nos courriels aux parents deviendront plus efficaces et ils permettront aux jeunes de développer des compétences et de bonnes habitudes. Lorsqu’un parent posera une question à son jeune à propos du courriel, imaginez à quel point le jeune pourra donner davantage d’information. « Maman, nous avons besoin de sac de plastique si jamais nos bottes se mouillent ou pour mettre notre linge mouillé. »

Que devrions-nous mettre dans le courriel à envoyer à vos parents?

La valeur de la méthode planification-action-révision

Le fait de demander l’avis des jeunes lorsque nous prenons des décisions contribue à les faire sentir important et les valoriser : « quelles collations devrions-nous apporter pour la randonnée? » ou encore « que devrions-nous faire? » Ces petites questions sont une bonne façon de préparer les jeunes à prendre des décisions judicieuses sans l’aide des adultes. Il s’agit d’avoir de bonnes discussions et de demander aux jeunes de prendre part à l’organisation de leurs aventures.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.