L’apprentissage des STIM par essai ou erreur

Il y a quelques semaines, quelqu’un a twitté cette vidéo à @scoutscanada. Je l’ai moi-même retwitté à l’aide du mot-clic #ScoutsSTEM (#ScoutsSTIM) en me disant que ce genre d’expérience est un très bon exemple de la façon dont le scoutisme et les STIM vont bien ensemble! J’ai fait visionner la vidéo par l’équipe du programme et nous avons élaboré un plan pour faire l’expérience par nous-mêmes.

Lessons STEMming from Failure - ClementinesNous avons commencé par expérimenter avec des clémentines :

La journée d’ensuite, nous étions prêts. Nous avions des pinces à dénuder, un citron, des clous et une boîte de laine d’acier. À l’heure du dîner, nous nous sommes mis au travail pour faire l’expérience avec le citron (et un pamplemousse) pour découvrir le voltage que l’agrume pouvait produire. Le circuit du citron créait une différence potentielle de 400 moyenne tension, soit quatre fois plus que le voltage moyen de la clémentine. Nous étions optimistes et excités.

Après avoir revêtu nos sarraus, nos lunettes de sécurité et nos plus beaux foulards, nous nous sommes rendus dehors (puisque nous n’avons pas de hotte de laboratoire dans le bureau, ce n’était pas sécuritaire de faire l’expérience à l’intérieur).

Le premier essai nous a laissés bien perplexes. Nous avons utilisé des clous de laiton et de zinc, mais rien ne s’est produit. J’ai ajouté deux pairs de clous de plus en espérant obtenir un meilleur résultat, mais toujours rien! J’ai remplacé le laiton par du cuivre qui est un excellent conducteur. Notre expérience commençait à attirer un peu plus l’attention dans le bureau. J’étais excitée, mais mon enthousiasme commençait à diminuer. Après une minute à regarder si quelque chose se produisait, nous en avons conclu que cette expérience ne fonctionnait pas.

Mais est-ce que c’était vraiment un échec? Ça dépend de la façon dont on voit les choses.

Toutes les découvertes scientifiques (et non scientifiques) reposent entre autres sur des échecs. La pénicilline, la radioactivité et les micro-ondes ont tous été découverts par accident. Thomas Edison a testé des douzaines de métaux différents avant de tomber sur le tungstène comme filament adéquat pour les ampoules incandescentes. Lorsque vous rapportez un bogue à un technicien, ce dernier a la chance de créer une solution temporaire ou d’améliorer le programme.

Nous apprenons beaucoup plus des expériences pratiques (construire, tester et évaluer) et de la méthode essai et erreur. Ça peut devenir très frustrant lorsque les choses ne fonctionnent pas comme elles le devraient dès le départ. Toutefois, l’échec est très utile si vous apprenez de vos erreurs. Nous avons tous appris l’importance de rester au sec en se mouillant. La science, la logique et l’importance des couches de vêtements sont apprises après quelques camps passés à geler. Tout le monde développe ses « meilleures » façons de se vêtir pour une journée pluvieuse, après des années de pratique.

Lorsque nos protocoles échouent, nous réévaluons, nous faisons quelques changements et nous essayons de nouveau. Finalement, nous avons décidé de faire un peu plus de recherches avant d’essayer de nouveaux prototypes. La vidéo originale s’est avérée être un peu une arnaque. Il est possible de créer une pile à partir d’un citron, mais le voltage n’est pas assez important pour allumer un feu. (Cliquez ici et ici pour faire des piles à partir d’un citron.)

L’apprentissage par la pratique est un élément fondamental du scoutisme. Les jeunes scouts acquièrent des connaissances et de l’expérience en se salissant les mains et en essayant de nouvelles choses. Le modèle de planificationactionrévision encourage les jeunes à réviser leurs aventures et à réévaluer pour la prochaine fois. Parfois, il s’agit de ne pas oublier les allumettes. D’autres fois, il s’agit de concevoir un nouvel abri.

Aurions-nous dû faire plus de recherche au début? Sûrement. Un petit rappel sur la base des circuits aurait-il été utile? Probablement. Était-ce plus amusant de l’essayer immédiatement par nous-mêmes? Sans aucun doute!

Quelles leçons avez-vous apprises grâce à la méthode essai et erreur? Répondez dans les commentaires ci-dessous!

 


Scouter AtomAtome est une animatrice de scouts castors passionnée pour les aventures STIM. Aucune question n’est trop facile ou difficile pour elle! Si vous avez une question, Atome est là pour y répondre. Envoyez vos questions à stem@scouts.ca.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.