Aventures sans frontières

Par Shakil Jessa, scout aventurier

Le scoutisme existe depuis plus de 100 ans, et tout a commencé avec Baden Powell et son premier groupe scout lors de ce fameux voyage sur Brownesea Island.  Aujourd’hui, le mouvement scout est présent dans plus de 216 pays dans le monde et Scouts Canada est l’organisation à laquelle nous appartenons.

Scouts Canada, avec l’aide des jeunes, a créé le nouveau programme appelé le Sentier canadien. L’objectif de cette revitalisation du programme est d’axer le programme encore plus sur les jeunes et de leur permettre de développer davantage leurs aptitudes de leadership. En fait, le terme « leader » (chef) a été modifié en anglais pour « Scouter » puisque les jeunes sont les chefs de leur programme.

En novembre 2015, je me suis rendu à Montréal pour la formation sur les médias des porte-paroles jeunesse, et c’était mon premier voyage dans l’est du pays. J’avais peur de ne connaître personne et de ne pas me faire d’amis. C’était mon premier voyage sans mes parents, mais j’y suis allé quand même et c’est mon meilleur souvenir chez Scouts Canada. J’ai aimé l’idée de voir comment le scoutisme était vécu partout au Canada. Alors je me suis mis à réfléchir sur comment je pouvais ramener cette expérience dans ma propre compagnie d’aventuriers.

Lors de notre rencontre suivante, je leur ai parlé de mon expérience, des gens, des coordonnateurs extraordinaires et des souvenirs que j’en gardais, et nous avons alors décidé de planifier notre propre expédition internationale. Chez Scouts Canada, nous avons la chance de choisir où nous voulons aller et nous planifions chaque détail de la destination au menu. Le Sentier canadien a vraiment aidé ma compagnie d’aventuriers à atteindre cet objectif parce que nous, les jeunes, avons la chance de gérer notre programme en entier.

En 2018, nous prévoyons aller au Kenya pour construire une école, rencontrer des troupes scoutes kenyanes et grimper le mont Kilimandjaro. Notre compagnie d’aventuriers adore la randonnée. Nous avons même déjà tenu l’une de nos rencontres au sommet du Sasmat Chief à Squamish en ColombieBritannique. Ces moments sont ce que je préfère chez Scouts Canada. J’aime créer ces souvenirs et les raconter. Mais maintenant, nos frontières sont pratiquement inexistantes et nous sommes réellement capables de communiquer avec le monde qui nous entoure.

Cet article est le premier d’une série au sujet de la planification de ma compagnie d’aventuriers pour notre séjour au Kenya. Restez branchés pour d’autres mises à jour et pour savoir comment nous utiliserons la méthode planification-action-révision pour notre aventure.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.