Scout un jour, scout toujours

Auteur : David Millie (animateur)

Article tiré du groupe de discussion Facebook de Scouts Canada

Le weekend dernier, j’ai passé une merveilleuse soirée à rattraper le temps perdu avec de vieux amis scouts autour d’un souper. Pendant la soirée, nous avions parlé des camps à venir et des scouts routiers qui aideraient lors d’un camp en juin. Je me suis alors écrié « Oh comme j’ai vieilli » et me suis vite fait répondre « scout un jour, scout toujours! »

Pour être honnête, je n’ai jamais vraiment aimé cette expression. Je me disais : on s’inscrit comme scout, puis, lorsque l’on vieillit, on devient animateur. Il me semblait tellement ridicule de refuser de vieillir et de devenir animateur! Mais c’était la première fois que j’entendais cette expression depuis que je n’étais plus un scout, et je l’ai perçu différemment. J’ai compris quelque chose dans ces mots ce soir-là, et j’ai compris qu’une fois que tu as appris à remplir ton devoir envers Dieu, envers les autres et envers toi-même, tu n’arrêtes pas du jour au lendemain à agir de la sorte.

Chez les scouts routiers, j’avais appris à me dépasser et à faire de grandes choses, ce que je n’ai pas arrêté de faire.

Chez les routiers, j’ai appris qu’aider les autres c’était très gratifiant pour l’âme, et je n’ai pas arrêté de le faire.

Chez les routiers, j’ai appris que j’étais choyé de vivre sur cette planète et que je dois payer ma part en prenant soin de celle-ci et de ceux qui y vivent, et je n’ai pas arrêté de le faire.

La liste est longue. J’ai tellement appris de choses chez les scouts et la plupart de mes compagnons scouts aussi, je le sais. Prenez le temps de vous arrêter et de réfléchir à ce que vous êtes heureux d’avoir appris et à ce que vous pourriez transmettre aux autres? Puis, allez l’enseigner à quelques enfants. Faites de ce monde, un monde meilleur.

Once a Rover

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.