Du Sentier canadien au Sentier Transcanadien

Le vent de fraîcheur amené au programme scout avec le Sentier canadien m’a inspiré à diriger ma propre aventure; une aventure qui représenterait un grand défi pour moi et me permettrait de m’accomplir et de m’épanouir.

Celui-ci se résume par des jeunes motivés, le paysage québécois et plus de 1500 km de sentiers! Notre projet de marche porte le nom de Kawaïi et rassemblera des scouts des deux organisations canadiennes (Scouts Canada et l’Association des Scouts du Canada). La marche débutera à l’été 2016 et se poursuivra en 2017. Tout comme sur le Sentier canadien, les jeunes sont au cœur de ce projet, car au fond ce sont eux l’essence du mouvement, ce qui le fait vivre. La première partie de la marche Kawaïi traversera 75 municipalités sur une distance de 1000 km pendant 50 jours.

Le projet Kawaiï vise aussi à transformer la vision de la population sur le scoutisme. Je veux déstigmatiser le scoutisme ; j’ai observé qu’il peut être difficile pour certains jeunes d’affirmer leur engagement scout par crainte d’être ridiculisé ou jugé. En donnant une vision plus près de la réalité du mouvement, j’espère que les jeunes seront plus enclins à démontrer leur fierté scoute et à élargir cette grande famille.

KawaiiLe projet et son périple

C’est durant l’été 2015 que l’idée de ce projet a germé dans mon esprit.

D’abord, j’avais l’intention de faire cette grande expédition en solo et d’effectuer la distance de 1500 km en un été.

Lors de mon camp d’été de voilier et de canot-camping, j’ai eu l’opportunité d’en discuter avec mes animateurs et mes amis. C’est alors qu’ils m’ont partagé leur désir de m’aider à organiser le tout et à transformer l’expédition en événement pour les scouts!

Dès mon retour, j’ai commencé à contacter les scouts des villes avoisinantes pour leur proposer de se joindre au projet. J’ai aussi profité de l’occasion pour inviter mon cercle de connaissances et d’amis. J’ai débuté mes recherches de manière plus approfondie et j’ai contacté les personnes-ressources nécessaires. Bilan, à la fin de l’été, j’avais réuni 12 jeunes, 2 adultes responsables et j’avais déjà ma première rencontre prévue avec Richard Senécal, le directeur exécutif du Conseil québécois du sentier Transcanadien!

En septembre, nous avons eu nos premières rencontres et nous étions en pleine planification. Le projet est révisé et nous en venons à la conclusion que le projet doit se dérouler en deux parties. La cadence de marche d’un groupe, ainsi que l’envergure de l’événement ne permettait plus d’effectuer, de façon réaliste, la distance complète en un seul été. De plus, comparativement aux activités organisées habituellement, la marche proposait un grand défi d’organisation ; autant au niveau des tâches à accomplir que sur la grande période de temps nécessaire pour accomplir celles-ci. Les tâches étaient divisées en plusieurs parties : planification (beaucoup de gens à appeler : gestionnaires de sentiers, villes, groupes scouts, et plus!) campagnes de financement, matériel, menu, sécurité, médias, etc.

En décembre, nous étions dans le feu de l’action. Nous organisions une de nos grosses campagnes de financement : la vente de tartes et de tourtières pour le temps des fêtes. Plus de 300 ont été vendues, un franc succès, mais un enfer de logistique! Malgré l’avancement du projet, certains jeunes commencent  à trouver que le projet semble loin et perdent de l’intérêt. Le temps des fêtes est une grande source de réflexion sur l’implication de chacun et ce qu’il désire du projet.

Le mois de mars a été consacré à la préparation de la nourriture. Nous avons fait l’achat de plus de 300 repas lyophilisés pour nous et les groupes accompagnateurs. De plus, nous avons reçu des nouvelles favorables d’un grand concours, les Comités régionaux présents pour les jeunes de la Banque Nationale, pour lequel nous avions soumis notre candidature. Nous avons aussi reçu des nouvelles de commanditaires  pour notre équipement tels que Merrell et Sail. Nous avons aussi planifié en grande partie notre hébergement. Le printemps se fait sentir, le début de la marche aussi.

Nous sommes maintenant en juin, et le départ approche. Les derniers préparatifs s’organisent. Le groupe se rencontre pour faire des sorties en montagne et nous nous entrainons davantage physiquement. L’aventure arrive à grands pas! Près d’un an de préparation se concrétise. Pour les jeunes du groupe, l’organisation d’un événement de cette envergure nous a permis de développer des compétences précieuses qui nous seront très utiles après cette aventure. Nous avons beaucoup appris et apprendrons encore beaucoup tout au long de notre périple.

Fait intéressant sur le STC.

Le Sentier Transcanadien fêtera son 25e anniversaire en 2017, en même temps que le 150e du Canada! Saviez-vous que 80% des Canadiens peuvent avoir accès au STC en moins de 15 minutes? Eh oui!

Vous aimeriez participer?

Il n’est pas trop tard pour vous joindre à notre groupe et pour prendre part à la marche. Visitez notre site web pour consulter l’itinéraire, et rejoignez-nous dans la ville de votre choix pour parcourir quelques kilomètres avec nous. Pour obtenir plus de renseignements, écrivez-moi à francois.lepine-cossette@scouts.ca. Vous pourrez également nous suivre tout au long de notre périple sur notre page Facebook et notre compte Instagram.

transcanada-trail-map

Itinéraire de la marche scoute pour l’été 2016

26 juin : Jour 1 – Frontière du Nouveau-Brunswick à Dégelis

27 juin : Notre-Dame-Du-Lac

28 juin : Saint-Louis-du-Ha!-Ha!

29 juin : Saint-Honoré

2 juillet : Arrivée à Rivière-du-Loup et traverse jusqu’à St-Siméon

3 juillet : Saint-Urbain

4-12 juillet : Traversée de Charlevoix

14 juillet : Baie St-Paul

15 juillet : Petite-Rivière-St-François

18 juillet : St-Anne de Beaupré

19 juillet : Ange Gardien

20 juillet : Québec

21 juillet : Arrêt une journée

22 juillet : Traverse Lévis + St-Rédempteur

23 juillet : St-Agapit

24 juillet : Lyster

25 juillet : Plessisville

26 juillet : Victoriaville

27 juillet : Warwick

29 juillet : Richmond

30 juillet : Bromptonville

31 juillet : Sherbrooke

1er août : North Hatley

2 août : Rockforest

4 août : Orford (Cherry River)

6 août : Eastman

7 août : Waterloo

8 août : Granby

9 août : Farnham

10 août : St-Jean-sur-Richelieu

11 août : Chambly

12 août : St-Hubert

13 août : Parc Jean Drapeau

14 août : Montréal – Fin 2016

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.