Le mystère des orages

Chère atome,

La fin de semaine dernière, il y a eu un gros orage lors de notre camp. Les éclairs et le tonnerre se produisaient en même temps et l’une de nos animatrices nous a dit que la tempête était juste au-dessus de nous. Au fur et à mesure que la tempête s’éloignait, elle était capable de nous dire à quelle distance la tempête était rendue chaque fois que le tonnerre retentissait. Comment est-ce possible?

Allison
Meute 3rd Screech Owl


Chère Allison,

On dirait que vous avez eu une très grosse tempête! J’espère que votre tente ou votre abri vous a gardé au chaud et au sec.

Tout d’abord, parlons de ce qui cause le tonnerre et les éclairs, puis nous pourrons parler de la façon dont il est possible de mesurer la distance de la tempête par rapport à nous.

Les nuages d’orage sont formés de milliers de gouttes de pluie, de grêlons et de granules de glace. L’air chaud pousse les gouttelettes d’eau positivement chargée vers le haut du nuage, tandis que l’air frais attire les gouttelettes d’eau négativement chargée vers le bas.

L’énergie négative qui s’accumule dans le nuage a éventuellement besoin d’aller quelque part. Pendant un orage, la surface de la Terre est aussi chargée positivement. Le négatif et le positif s’attirent, et la charge négative du nuage est alors relâchée. L’énergie descend vers le sol et nous apercevons ce courant sous forme d’éclairs. Pensez au choc que vous prenez lorsque vous touchez une poignée de porte en métal après vous être frotté les pieds de bas sur le tapis. C’est le même phénomène qui se produit, mais à bien plus grande échelle lorsque la foudre frappe.

Le tonnerre est le bruit de l’éclair. Les éclairs sont très chauds, plus chauds que la surface du soleil! Tandis que les éclairs bougent dans l’air, elles réchauffent l’air et lui font prendre de l’expansion très rapidement. L’expansion provoque une onde de choc et crée un son que nous appelons le tonnerre.

La lumière voyage à trois cent millions de mètres par seconde ou encore trois millions de kilomètres par seconde. C’est comme si vous pouviez faire 7,5 millions de tours de piste en une seconde! De son côté, le son voyage à 340 mètres par seconde ou encore 0,340 kilomètre par seconde. C’est comme si vous pouviez faire (presque) un tour de piste en une seconde. Puisque la lumière voyage beaucoup trop rapidement pour que l’on puisse la mesurer à l’œil nu, nous pouvons utiliser nos oreilles pour mesurer le déplacement du son. Le son parcourt un kilomètre aux trois minutes environ. En comptant le temps qui s’écoule entre un éclair et le bruit de tonnerre qui suit, vous pouvez avoir une bonne idée de la distance qui vous sépare du centre de la tempête. Si vous comptez six secondes entre l’éclair et le son du tonnerre, la tempête est à environ deux kilomètres.

À essayer :

FireworksLa prochaine fois que vous irez voir des feux d’artifice, regardez le spectacle à une distance connue (au moins un kilomètre) de la plate-forme d’où sont lancés les feux d’artifice. Lorsqu’un feu d’artifice est lancé, comptez le nombre de secondes entre l’explosion que vous voyez et le boum que vous entendez. À l’aide de ces calculs, arrivez-vous à la bonne distance?

Avant votre prochain séjour de camping, renseignez-vous sur les règles de sécurité en cas d’orage.

À la prochaine!

Atome

 


Scouter AtomAtome est une animatrice de scouts castors passionnée pour les aventures STIM. Aucune question n’est trop facile ou difficile pour elle! Si vous avez une question, Atome est là pour y répondre. Envoyez vos questions à stem@scouts.ca.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.