Cinq manières de tirer le meilleur parti de vos équipes de leadership de section

Basés sur le premier élément clé du Sentier canadien, les programmes scouts dirigés par les jeunes sont menés par de jeunes membres, et non par leurs animateurs. Concrètement, cela signifie que les scouts participent dans chaque section à la prise quant à leurs propres activités, à leur planification et à leur préparation, ce qui contribue à faire de chaque activité une aventure plaisante et constructive. En même temps, il ne fait aucun doute que les scouts de tous âges (des scouts castors les plus jeunes aux routiers les plus confirmés) peuvent tirer parti des expériences des milliers d’animateurs qui fournissent des conseils et recommandations et soutiennent nos scouts chaque année.

En gardant cela à l’esprit, nous avons rassemblé quelques suggestions, qui aideront les scouts à tirer le meilleur profit de leur équipe de leadership de section lors de leurs prochaines aventures. Envisagez d’utiliser ces recommandations pour encourager vos jeunes à imaginer de nouvelles aventures amusantes au cours des prochains mois :

Scouts castor Scouts louveteaux Scouts Scouts aventuriers Scouts routiers


Scouts castors

beavers

Le conseil des queues blanches (scouts castors) : formé de scouts castors de troisième année, le conseil des queues blanches dirige les huttes (les petites équipes qui forment la colonie). Il se réunit également sans les scouts castors les plus jeunes, pour planifier des aventures pour l’ensemble de la colonie. Bien qu’il semble difficile de concevoir qu’une équipe de jeunes âgés de 5 à 7 ans puisse planifier ses propres activités, vous pourrez constater que c’est pourtant bel et bien possible! Les queues blanches ont de merveilleuses idées et ont seulement besoin de quelques encouragements et conseils, pour qu’ils puissent réaliser leurs projets.

Cinq manières de renforcer l’action du conseil des queues blanches auprès des huttes des scouts castors :

  1. Aidez les scouts à choisir le nom qu’ils aimeraient donner à leurs huttes.
  2. Organisez régulièrement des réunions dans le cadre du processus de planification, action et révision et, pour obtenir de meilleurs résultats, limitez la durée de ces réunions à un maximum de 10 minutes.
  3. Considérez toujours les scouts castors comme les « héros de l’histoire » et vous, animateurs, comme les « narrateurs ». Faites le récit de ce que les scouts prévoient d’entreprendre et aidez-les à imaginer son contenu et à mieux planifier son déroulement.
  4. Lancez des idées de thèmes d’aventures et planifiez chaque année des activités de liaison avec d’autres sections.
  5. Encouragez toutes les queues blanches à assumer des rôles de leadership, pour représenter efficacement leurs huttes, rassembler des idées au sein de ces dernières et les soumettre au conseil et pour faire part des décisions du conseil à leurs huttes.

Vous voulez des idées sur la manière de renforcer l’action des membres du conseil des queues blanches? Consultez cette page de renseignements au sujet du conseil des queues blanches et lisez ces conseils visant à faire des huttes un succès.


Scouts louveteaux

cubs Le conseil des hurleurs (scouts louveteaux) : formé de scouts louveteaux de troisième année, les hurleurs dirigent les tanières de meute (les petites équipes qui forment une meute). Ils se réunissent également sans les louveteaux les plus jeunes, pour planifier des aventures pour l’ensemble de la meute. Le conseil des hurleurs fournit des commentaires, prend des décisions et donne son avis aux animateurs au sujet du programme des scouts louveteaux. Il permet également aux hurleurs de développer des compétences en matière de leadership.

Cinq manières d’encourager le leadership et la participation des jeunes dans les tanières de louveteaux :

  1. Les tanières sont des lieux importants, où les louveteaux peuvent découvrir et développer leur propre personnalité en compagnie de leurs camarades. Prenez des mesures visant à faire de la tanière un lieu sûr, où les jeunes peuvent interagir, jouer et prendre confiance en eux et en leurs capacités.
  2. Encouragez-les à lancer des idées et à prendre des décisions consensuelles, de sorte qu’une fois les décisions définitivement adoptées, chaque hurleur puisse s’y accommoder.
  3. Encouragez tous les membres à participer, en particulier ceux qui se montrent les plus réticents à proposer des idées et à assumer des rôles de leadership.
  4. Incitez les jeunes à soumettre des idées de thèmes d’aventures et à planifier des activités de liaison avec d’autres sections, tout en encourageant tous les hurleurs à faire part de leurs commentaires.
  5. Encouragez tous les hurleurs à assumer des rôles de leadership, pour représenter efficacement leurs tanières, rassembler des idées au sein de ces dernières et les soumettre au conseil et pour faire part des décisions du conseil à leurs tanières.

Vous êtes en recherche d’idées sur la manière de favoriser la participation de vos scouts louveteaux? Jetez un coup d’œil à cette page de renseignements et à ces conseils utiles visant à faire des tanières un succès.


Scouts

scouts

L’équipe de leadership de la troupe (scouts) : elle est composée de chefs de patrouille et d’animateurs et dirigée par un chef de troupe (un scout expérimenté et accompli, qui n’est cependant pas le scout le plus âgé). Idéalement, ce chef de troupe aura fait partie, durant un certain temps, de l’équipe de leadership de la troupe (ÉLT) et servi en tant que chef de patrouille ou suivi la formation au leadership FAST de Scouts Canada (pour être prêt à assumer cette fonction). Le chef de troupe est sélectionné en automne parmi les scouts de dernière année par l’ensemble des scouts de la troupe. Le chef de troupe préside les réunions de l’ÉLT, encourage tous les chefs de patrouille à apporter leur contribution et aide les membres participants à trouver un consensus.

Cinq manières de promouvoir le leadership et l’aventure auprès des équipes de leadership de la troupe :

  1. En tant qu’animateur, apportez votre soutien au chef de troupe, afin que la troupe soit efficacement dirigée par les jeunes.
  2. Soyez patient et laissez le chef de troupe progresser dans son rôle.
  3. Donnez beaucoup de temps à l’ÉLT, pour qu’elle puisse soumettre ses propres idées et fournissez-lui des conseils judicieux permettant la concrétisation des objectifs des jeunes.
  4. Prenez toujours cinq minutes avant le début de la réunion de la troupe pour réviser le projet des jeunes avec l’ÉLT et n’oubliez pas de prendre cinq autres minutes après la réunion pour revoir et entériner les décisions prises au cours de cette dernière.
  5. Encouragez les chefs de patrouille à agir efficacement comme représentants de leur patrouille, en recueillant des idées auprès de leur patrouille pour les transmettre ensuite à l’ÉLT et en faisant part des décisions de cette dernière aux membres de leur patrouille.

Vous souhaitez que l’équipe de leadership de votre troupe soit plus efficace? Lisez ces conseils aux animateurs.


Scouts aventuriers

ventsLes équipes d’expédition (scouts aventuriers) : elles fonctionnent un peu différemment des huttes, sizaines et patrouilles. Ce sont des équipes spéciales qui n’existent que durant le processus de planification, action et révision auquel on soumet une activité ou un projet spécifique. L’équipe d’expédition est essentiellement le comité organisateur d’évènements au sein d’une compagnie.  Toute la compagnie est encouragée à participer à l’organisation, mais ce sont les membres de l’équipe d’expédition qui prennent les décisions majeures et réalisent la majeure partie du travail de préparation. En outre, malgré son nom, une équipe d’expédition ne planifie pas seulement les aventures en plein air, mais elle se réunit aussi pour coordonner et diriger les activités liées aux thèmes de programme et éléments du Sentier canadien.

Cinq manières d’encourager les aventuriers au sein de votre compagnie

  1. En tant qu’animateur, apportez votre soutien au chef de la compagnie, pour que la compagnie soit efficacement dirigée par les jeunes.
  2. Soyez patient et laissez le chef de la compagnie progresser dans son rôle.
  3. Encouragez les aventuriers à assumer différents rôles dans le cadre de diverses expéditions, de sorte que chaque aventurier ait au moins une fois l’occasion d’occuper la fonction de chef d’expédition ou d’assistant-chef (principaux organisateurs des expéditions).
  4. Encouragez-les à se joindre à autant d’équipes d’expédition qu’ils le souhaitent, en les invitant à donner la priorité aux expéditions qui les motivent le plus et à réfléchir au temps et à l’énergie qu’ils peuvent consacrer à d’autres expéditions.
  5. Rappelez-leur que les aventuriers peuvent participer à toutes les aventures qui ont été organisées par l’équipe d’expédition pour l’ensemble de la compagnie, même s’ils n’ont pas pris part à leur planification.


Scouts routiers

Les équipes de leadership du clan (scouts routiers) : autrefois nommées « exécutifs », ces équipes sont des forums, au cours desquels les scouts routiers prennent des décisions concernant leur programme et leurs aventures. Ces équipes sont formées de membres élus par le clan (dont un secrétaire, un trésorier et un quartier-maître), de chefs d’équipe et d’animateurs et sont dirigées par le chef de clan (autrefois nommé « président »). Idéalement, le chef de clan est un scout routier expérimenté et accompli, mais pas nécessairement le membre le plus âgé du clan, et il a assumé la fonction de chef d’équipe dans le cadre d’un projet ou d’une aventure au minimum, de sorte qu’il soit bien préparé aux tâches et responsabilités du chef de clan.

Cinq étapes à suivre pour diriger une équipe de leadership de clan performante :

  1. Soyez patient et laissez les routiers membres de l’équipe progresser dans leur rôle.
  2. Accordez beaucoup de temps à l’équipe, pour qu’elle puisse présenter des rapports au clan et aborder les questions soulevées par les uns et les autres.
  3. Apportez votre soutien aux chefs d’équipe, pour vous assurer qu’ils coordonnent efficacement les projets et aventures.
  4. Encouragez les membres de l’équipe de leadership à soutenir les chefs d’équipe, en gardant à l’esprit que vous pouvez être face à des scouts routiers exerçant pour la première fois la fonction de chef d’équipe.
  5. Agir en tant que conseiller, arbitre et guide, en soutenant le système des patrouilles (ou des équipes) et en permettant ainsi au clan d’entreprendre des aventures sûres et passionnantes.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.