Les bons médicaments, la bonne dose

nov2016-safety-tip-1Les bons médicaments, la bonne dose. Les médicaments sur ordonnance sont chose commune. Les jeunes scouts se voient prescrire des médicaments pour une grande variété d’affections, dont les allergies et les maladies chroniques. Le risque d’incidents liés aux médicaments (tels que l’association de multiples médicaments ou les dosages incorrects) augmentera avec le nombre de jeunes nécessitant un traitement médicamenteux au sein de votre section.

Les conséquences de tels incidents peuvent être graves. Il est donc important de bien agir.

L’administration de médicaments est une lourde responsabilité. Un animateur ne doit l’endosser que s’il ou elle se sent capable d’administrer les bons médicaments et la bonne dose, à la bonne personne et au bon moment.

Les 6 « B » de l’administration de médicaments

  1. Les bons médicaments
  2. La bonne personne
  3. Le bon moment
  4. La bonne voie d’administration (voie orale, injection ou crème)
  5. La bonne dose
  6. Les bons documents – sur lesquels vous consignez chaque dose administrée

Collectez tous les renseignements nécessaires

La communication avec les parents est essentielle. Si ces derniers vous demandent d’administrer des médicaments à leur enfant, vous devrez leur demander le plus de renseignements possible, en particulier un bref historique médical ou les réactions de l’enfant aux médicaments, les risques ou effets secondaires possibles liés à ces derniers, ainsi que toutes les instructions sur le mode d’administration des médicaments.

nov2016-safety-tip-2Ordonner le contenu de l’armoire à pharmacie de votre section

Pour réduire les risques d’incident, assurez-vous que chaque médicament est correctement étiqueté et placé dans un sac plastique refermable et transparent, sur lequel sont indiqués le nom de l’enfant, le nom du médicament, la dose prescrite, la posologie et le mode d’administration. Conservez les médicaments dans leur boîte d’origine, de manière à ce que vous ayez le maximum de renseignements disponibles en cas d’urgence. Désignez un ou deux animateurs, qui seront chargés de recevoir et de distribuer les médicaments durant les camps et excursions.

nov2016-safety-tip-3Entreposage

L’entreposage des médicaments durant un camp peut s’avérer problématique, notamment s’ils doivent être réfrigérés. Veillez à ce que les médicaments soient rangés en lieu sûr, hors de portée des jeunes (sauf ceux à prendre au besoin; voir ci-dessous). Il est recommandé de conserver les médicaments dans un contenant muni d’un couvercle verrouillable à l’épreuve des animaux, qui ne peut être ouvert qu’en cas de nécessité. Assurez-vous de vous laver les mains avant et après la manipulation de médicaments!

Gardez l’esprit d’équipe

Au moment où un jeune doit prendre ses médicaments, renseignez-vous auprès d’un autre animateur. Vérifiez avec lui que vous administrez le bon médicament et la bonne dose, au bon moment et de la bonne manière.

Les jeunes des sections les plus âgées peuvent administrer leurs propres médicaments. Cependant, vous devez toujours connaître les médicaments qu’ils prennent. Assurez-vous de surveiller et consigner chaque prise de médicaments.

nov2016-safety-tip-4Les médicaments à prendre au besoin

Les médicaments à prendre en cas d’urgence, tels que les injecteurs EpiPen et les inhalateurs, doivent être placés en tout temps à proximité des jeunes ou à leurs côtés. Assurez-vous de disposer d’un second injecteur EpiPen de rechange. Tous les animateurs doivent savoir où il est entreposé et comment s’en servir. Signalez le moindre incident. Après la survenue d’incidents potentiellement mortels et nécessitant les médicaments à prendre au besoin, faites appel à un professionnel de la santé.

nov2016-safety-tip-5Savoir comment agir

Vous devez savoir comment obtenir de l’aide et agir en cas de problème lié à des médicaments (tels qu’une dose insuffisante ou une surdose). En cas d’urgence, appelez le 911. Lors de l’appel, assurez-vous d’avoir l’emballage d’origine à portée de main (si possible). Signalez le moindre incident. Après la survenue d’incidents potentiellement mortels et nécessitant l’administration de médicaments à prendre au besoin, faites appel à un professionnel de la santé.

 

november SAFETY TIP FR

Téléchargez

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.