Joignez-vous à d’autres scouts pour contrer l’intimidation!

Voici des exemples de mesures que vous pouvez prendre pour prévenir l’intimidation chez les scouts.

Jeunes :

  • Parlez-en! Animez une rencontre en patrouille (en équipe). Demandez à tous s’ils se sentent Remettez un rapport sur l’intimidation à votre animateur.
  • Jouez à un jeu! Créez une mise en situation dans laquelle une personne défend une victime d’intimidation avec l’aide de ses amis. Souvenez-vous que les disputes ne sont pas une bonne solution!
  • Faites-vous un nouvel ami! Y a-t-il un nouveau jeune dans votre groupe? Découvrez vos points communs. Vous êtes déjà tous les deux scouts!
  • Prenez la parole! Si vous pensez que quelqu’un est victime d’intimidation, parlez-en à votre animateur.
  • Ne participez pas! Si quelqu’un se blesse ou se sent humilié, ne riez pas; ce n’est jamais drôle.
  • Offrez votre aide! Lorsque vous demandez aux autres si tout va bien, vous leur donnez la chance de parler de leurs problèmes.

N’oubliez pas de toujours traiter les autres avec respect!

Animateurs :

  • Sachez comment réagir. Lisez la politique sur l’intimidation et le harcèlement de Scouts Canada.
  • Soyez proactif. La formation Respect et sport pour Leader d’activité est offerte à tous les animateurs. En suivant la formation, vous pourrez mieux reconnaître et comprendre les situations d’intimidation ou d’abus et vous pourrez ainsi mieux réagir. Vous aurez aussi accès aux ressources de la formation Respect et sport.
  • Montrez l’exemple. Être animateur, c’est un privilège et un signe de confiance. Vous devez veiller à la sécurité, au respect et au bien-être des jeunes.
  • Créez un environnement sécuritaire. L’intimidation ne peut exister dans un environnement positif. Veillez à ce que tous soient traités de façon équitable et avec respect. (Le chapitre 4 du Manuel de l’animateur présente de bons conseils sur comment acquérir de l’autonomie et adopter des comportements respectueux.)
  • Parlez-en. Conflit ne rime pas forcément avec intimidation. Entretenez des discussions ouvertes sur la bonne façon de dissiper les malentendus. Faites appel à votre équipe de leadership de section pour résoudre les problèmes.
  • Respectez votre code de conduite. Passez en revue le code de conduite de votre section avec vos jeunes pour voir s’il tient compte de l’intimidation.
  • Soyez là! Tout le monde peut se laisser distraire, mais si les adultes ne portent pas attention, cela peut mener à des situations d’intimidation. En supervisant adéquatement les jeunes et en vous impliquant auprès d’eux, vous contrerez l’intimidation.N’oubliez pas que vous n’êtes jamais seul. Il existe plein de sites Web et de ressources pour vous épauler. Si vous avez des inquiétudes, faites-en part à votre commissaire de groupe ou à votre responsable du soutien des secteurs.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.