Cinq raisons pour lesquelles le bénévolat dans de jeunes sections peut vous aider à grandir

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit quand vous pensez au bénévolat pour les castors et les louveteaux? Bien qu’à première vue cela ne semble être qu’une simple activité de centre de jour, c’est en réalité beaucoup plus qu’il n’y paraît (je veux dire beaucoup beaucoup plus…).

1. « L’effet bonheur » :

Commençons par citer des faits. De nombreuses études s’intéressent au lien qui existe entre le service aux autres et le bonheur. Ainsi, il a été prouvé que plus on fait de bénévolat, plus on est heureux. Lorsqu’on est scout castor ou louveteau, on a du plaisir. Aussi, en tant que bénévole, vous passerez à coup sûr une heure et demie par semaine à animer des activités amusantes et vous serez ainsi vous-même généralement plus heureux.

2. Aptitudes en leadership :

Lorsque vous êtes bénévole pour les sections les plus jeunes, vous êtes responsable de la gestion de personnes. Peu d’adolescents peuvent prétendre avoir assumé une telle fonction et cette aptitude vous sera utile jusqu’à la fin de votre vie, c’est certain. Lorsque vous rédigez votre CV, assurez-vous de décrire en détail vos expériences en gestion de personnes à titre d’animateur. Par exemple, en tant qu’animateur chez les castors ou les louveteaux, vous êtes capable de mettre en œuvre un programme d’activités, de gérer les problèmes de comportement des jeunes de votre section et d’aider les équipes de leadership lors de leurs réunions. Avec de telles compétences, vous attirerez certainement l’attention de gestionnaires souhaitant recruter des collaborateurs. L’Université de la Colombie-Britannique a récemment publié ses conditions générales d’admission et indique notamment qu’une préférence est accordée aux candidats qui ont occupé des fonctions de leader et qui sont en mesure de fournir des exemples de situations dans lesquelles ils ont utilisé leurs compétences en leadership. Ainsi, en considérant votre expérience de bénévole pour les jeunes sections, vous pourrez fournir une myriade d’exemples démontrant vos aptitudes en leadership dans des présentations écrites ou à l’occasion d’entrevues, ce qui vous permettra de vous distinguer de tous les autres candidats.

3. Sortir de votre zone de confort :

On vous demandera parfois de faire des choses que vous n’avez jamais accomplies auparavant, comme rassembler un groupe de 20 castors ou calmer un louveteau pris d’une attaque de panique. La plupart de ces situations vous feront acquérir des compétences personnelles essentielles, qui pourront s’avérer indispensables à l’avenir, et seront aussi l’occasion d’apprendre des choses que vous n’auriez jamais apprises ailleurs. Si vous avez de la difficulté à vous exprimer en public ou êtes timide en général, ce sont là des moyens extraordinaires de commencer à prendre confiance en vous.

4. Apprentissage continu :

Une « compétence transférable » très importante que vous mettrez à profit lorsque vous poursuivrez des études supérieures ou dans le cadre de votre emploi. Nous sommes actuellement dans « l’ère de l’information », où tous les secteurs d’activités sont en constante mutation et où presque tout le monde dispose d’un accès à internet. Si vous n’avez pas l’habitude de mettre à jour continuellement vos compétences, alors vous serez toujours remplaçable. Par conséquent, il serait bon que vous commenciez à accumuler des connaissances et de l’expérience dès que possible.

5. Réseautage :

Cette dernière raison n’est pas si évidente. Il est indéniable que le bénévolat est en partie synonyme d’esprit communautaire et offre l’occasion de se faire des amis, mais, dans le cas des sections les plus jeunes, il vous permet aussi de montrer aux parents ce que les enfants sont capables de faire.  Vous pourriez commencer votre carrière en obtenant de petits emplois de gardien d’enfants ou de tondeur de gazon, mais, un jour, il se pourrait que vous connaissiez le PDG d’une société (car son fils ou sa fille faisait partie de votre section) et que vous souhaitiez y effectuer un stage « coop » ou obtenir un emploi. Les gens sont prêts à dépenser de l’argent pour avoir de telles possibilités (faire connaissance avec des personnes accomplies ou avoir un mentor). Ces possibilités s’offrent à vous chaque semaine lorsque vous faites valoir vos compétences.

Le bénévolat vous intéresse? Communiquez avec votre commissaire de groupe et trouvez la section qui a besoin de vous. Ses membres seront ravis d’avoir de l’aide supplémentaire et vous vous rendrez un immense service!

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.