Croissance de groupe — groupe scout 1st Bedford

Le groupe scout 1st Bedford, qui existe depuis maintenant plus de 80 ans, a une histoire bien riche. Malgré la forte tradition du groupe, le groupe de Bedford a dû affronter de nombreuses difficultés ces dernières années. Il y a moins d’un an, la colonie de castors du groupe ne comptait que quatre jeunes. Aujourd’hui, elle en compte 34. C’est une croissance de 750 %!

Le groupe s’implique fréquemment dans les activités de la municipalité de Bedford. Lorsque les jeunes participent à des activités, ils revêtent avec fierté leur habillement et leur foulard scout afin d’augmenter la visibilité du scoutisme dans la communauté. Dans le cadre du 75e anniversaire de Bedford, le groupe scout s’est impliqué dans de nombreux comités pour accroître sa visibilité et celle de Scouts Canada dans la communauté. Cette visibilité a fait connaître le scoutisme à plus de jeunes dans la région!

Lorsque le groupe scout 1st Bedford prend part à des activités dans sa communauté, il profite de ces occasions pour remettre des cartes d’invitation pour inciter des membres potentiels à rejoindre le scoutisme. Ces cartes comprennent des renseignements importants sur leur section et permettent de mieux faire connaître le scoutisme dans la communauté de Bedford. Dans le même ordre d’idée, la colonie anime aussi des soirées Invite un ami pendant l’année de scoutisme pour mettre en valeur le scoutisme à de nouveaux jeunes.

Andrée Fabry-Blais, la commissaire du groupe 1st Bedford, a souligné la mise en œuvre du nouveau programme du Sentier canadien en septembre dernier comme l’une des raisons pour lesquelles leur groupe a su accueillir tant de nouveaux jeunes. Le Sentier canadien donne la chance aux jeunes de prendre des décisions et de choisir à quoi ressemblera leur programme. Ils ont ainsi plus de possibilités d’assumer du leadership et de choisir les activités qu’ils souhaitent réaliser et ils sont heureux de diriger leur programme.

« Le nouveau programme va aider beaucoup de jeunes; on le voit déjà », a affirmé Andrée.

À titre d’exemple, en septembre, certains des castors dans la colonie étaient timides. Ils sont depuis devenus plus extravertis — ils ont fait des présentations devant les autres castors au sujet des badges qu’ils souhaitent obtenir!

Quel est le facteur essentiel qui a permis au groupe 1st Bedford de recruter plus de membres? « C’est la persévérance. Lorsque nous étions que cinq animateurs, nous avons continué de faire des collectes de fonds, de réaliser des activités avec notre groupe et de présenter le scoutisme dans la communauté. Nos efforts ont fini par porter des fruits parce que nous n’avons jamais lâché. »

En plus de cet acharnement, Andrée mentionne aussi l’aide financière qu’offre Scouts Canada par l’entremise de son programme Personne laissé de côté. Les sections du groupe parlent de ce programme aux parents. « Plein de jeunes veulent faire du scoutisme. Il faut aller les chercher », a dit Andrée.

La colonie de castors de Bedford est bien partie. Andrée tourne maintenant son attention vers les autres sections du groupe pour les aider à croître leur taille!

Consultez les archives de Scène scoute pour lire d’autres articles sur la croissance de groupe.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.