Guide pour les scouts participant à un Jamboree

Le terme « jamboree » vient du mot swahili « jambo », qui signifie “hello”. Un jamboree est un grand rassemblement de scouts qui a lieu sur un camp et qui dure une semaine ou plus.

Les jamborees sont un moyen pour les scouts de rencontrer des gens ayant des centres d’intérêt similaires et venant de tout le Canada et du monde entier. Un jamboree est une expérience extraordinaire pour les jeunes scouts, car ils y apprennent des compétences essentielles en leadership et en matière de camping tout en s’amusant. J’ai participé à mon premier jamboree durant l’été 2015, au cours de ma deuxième année dans ma troupe scoute. L’événement s’est tenu en Nouvelle-Écosse, alors, en tant que troupe, nous avons profité de cette occasion pour explorer une province que nombre d’entre nous n’avaient jamais visité.

Troupe 4th Orleans Dragon au Scotia Jamb

L’équipe de leadership est un élément essentiel à la réussite d’un voyage. Notre équipe était constituée d’un chef de troupe et de trois chefs de patrouille, qui ont passé plusieurs nuits au jamboree pour discuter de problèmes qui se sont présentés ce jour-là et de la manière dont nous pourrions les éviter à l’avenir. L’équipe se réunissait habituellement à 23 h. En y repensant, au jour 5, nos compétences en matière de prise de décisions n’étaient pas excellentes, mais nous avions au moins terminé l’étape de révision. Cela représentait un travail énorme pour les chefs de patrouille et le chef de troupe. Nous nous sommes assurés que nos patrouilles avaient pris leur repas et avaient fait leur part en cuisinant et en faisant la vaisselle, qu’ils se sentaient bien et qu’ils avaient eu du plaisir. Le meilleur moyen de préparer votre équipe à la tâche immense associée au rôle de chef de patrouille ou de troupe au Jamboree canadien est de lui confier ces rôles durant un camp avant que vous partiez. Demandez aux patrouilles de préparer un menu, de choisir un endroit, de décider des activités à faire, de communiquer avec les parents et plus encore.

Avant de partir en voyage, vérifiez que tous les scouts sont bien informés du climat de la destination. Canada a une grande variété de climats qui s’étalent du climat tropical au climat arctique, en passant par le climat aride. Vous devez vous assurer que vos scouts comprennent qu’un voyage dans une autre province n’est pas la même chose que rester dans sa province. Quand nous sommes allés en Nouvelle-Écosse, nous n’avons pas réalisé qu’il faisait plus froid là-bas qu’à Ottawa. Ainsi, les nuits sont beaucoup plus fraîches en Nouvelle-Écosse, au point qu’il est nécessaire de porter un chandail et des chaussettes pour dormir. De plus, il y a plus de vent dans les Maritimes en raison de leur proximité avec l’océan. Les abris sous lesquels nous prenions nos repas n’avaient pas de murs, si bien que lorsque le vent soufflait très fort, nous devions ancrer les abris à nos tables. Dans l’ensemble, on peut dire que le fait d’être bien préparé aux conditions météorologiques contribue grandement au succès d’un camp.

En outre, parlez à votre troupe de la ville que vous visiterez. Il est très important de connaître un peu l’histoire du lieu que vous visitez, alors organisez une réunion pour cela. Votre voyage n’en sera que plus intéressant. Par exemple, lorsque j’étais au Scotia Jamb 2015, des scouts de la région sont venus nous rencontrer et ont mis de la peinture bleue sur nos nez pour faire de nous des « nez bleus ». C’était une façon pour eux de nous accepter parmi eux, car les habitants de Nouvelle-Écosse sont surnommés « les nez bleus ». Il y avait également un site associé au thème de l’Écosse, car le lieu avait été colonisé par des Écossais.

Pour conclure, je dirais qu’il est essentiel de donner à votre équipe de leadership les compétences pour qu’elle puisse jouer son rôle de leadership, d’effectuer des recherches sur les lieux que vous visitez et de parler à vos scouts de l’histoire et des traditions associées à ces lieux.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.