La maladie de Lyme vous effraie? Moi aussi!

Lisez ce qui suit pour vous protéger et savoir comment vous traiter

Cette année, lors des préparatifs de vos aventures d’été, assurez-vous que votre groupe s’informe sur la prévention contre les morsures de tiques et prend le temps de discuter de la maladie de Lyme. Les tiques sont un sérieux problème! Étant donné que nous passons beaucoup de temps à l’extérieur durant nos aventures, il y a de fortes chances que nous nous retrouvions dans des zones où vivent des tiques. Les tiques sont présentes partout au Canada et leurs populations sont de plus en plus infectées par la bactérie nommée Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme. De plus, les tiques qui véhiculent cette maladie sont minuscules (environ de la taille d’une graine de pavot!).

Voici quelques conseils pratiques qui vous aideront à vous protéger contre les morsures de tiques cet été :

  1. Portez des bottes, de manière à pouvoir y glisser votre pantalon. Ainsi, les tiques ne pourront pas grimper le long de vos jambes. Pour mieux vous protéger, vous pouvez pulvériser, une fois par mois, sur vos chaussures (quelles qu’elles soient) un insecticide contenant 0,5 % de perméthrine.
  2. Pulvérisez sur vos vêtements le même insecticide à base de perméthrine. Cependant, rappelez-vous de laver ces vêtements séparément, sinon l’insecticide pourrait se répandre durant le lavage et se fixer sur d’autres vêtements, notamment sur vos vêtements de tous les jours ou sur vos sous-vêtements, ce que vous voulez éviter!
  3. Utilisez un répulsif à moustiques contenant 20 à 30 % de DEET sur les surfaces de peau exposées à l’air libre. Procurez-vous un répulsif possédant un numéro d’enregistrement de l’EPA, lequel indique que des renseignements sur son efficacité contre les tiques sont disponibles.
  4. Lorsque vous rentrez d’une aventure, assurez-vous de laver les vêtements que vous avez portés dans de l’eau chaude et séchez-les à température élevée dans une sécheuse pendant 60 minutes. La chaleur tuera toutes les tiques accrochées à vos vêtements. Ne vous contentez pas de mettre vos vêtements dans un panier à linge, sinon les tiques pourraient ultérieurement devenir une source de problèmes pour vous et les autres membres de votre foyer.

Les tiques apprécient particulièrement les zones herbeuses et boisées ainsi que les rives et les rivages. Soyez donc très prudent lorsque votre groupe et vous partez en randonnée l’été ou effectuez une excursion en canoë.

Si une tique vous mord, ne paniquez pas! Les tiques ne sont pas toutes porteuses de la maladie de Lyme et toute infection bactérienne peut mettre jusqu’à 36 heures pour se propager. Il est cependant préférable d’agir le plus vite possible. Voici les étapes à suivre pour extraire une tique de la peau :

  1. Pinces pointues : il est conseillé d’en disposer dans sa trousse de secours. Les pinces à épiler (à pointes aplaties) sont moins efficaces, car les tiques sont minuscules et cet instrument risque fortement de couper la tique en deux.
  2. Désinfectez la zone de morsure : pour ce faire, utilisez de l’alcool isopropylique.
  3. Saisissez la tique : à l’aide de pinces pointues, vous devriez être capable d’attraper la tête de la tique ou de saisir celle-ci directement au-dessus de sa tête.
  4. Extrayez la tique : une fois la tête fermement serrée avec les pinces, extrayez la tique d’un geste lent et régulier. Notez qu’il ne faut pas s’inquiéter sur la tête se coupe et reste ancrée dans la peau, la transmission de la maladie de Lyme étant impossible en l’absence du reste du corps de la tique.
  5. Désinfectez à nouveau la zone de morsure : une fois la tique extraite, désinfectez la zone de morsure avec de l’alcool isopropylique.

Oubliez la légende selon laquelle on ne trouve des tiques que dans les zones rurales du Canada. Vous pouvez en effet trouver des tiques lors de vos aventures scoutes en ville, par exemple dans des parcs et des espaces verts.

TRAITER LA MALADIE DE LYME

Le diagnostic précoce de la maladie de Lyme est important, mais il peut s’avérer compliqué, car les symptômes peuvent mettre des semaines, voire des mois, à apparaître. Alors, si vous pensez avoir été contaminé par la bactérie responsable de la maladie de Lyme à la suite d’une morsure de tique, ou si vous présentez les symptômes de cette maladie, vous devriez consulter un médecin sans attendre. Voici la liste des symptômes à prendre en considération :

  • Éruption cutanée
  • Fièvre
  • Mal de tête
  • Engourdissement du visage ou des membres
  • Nausée
  • Douleur à la mâchoire
  • Sensations de brûlure
  • Sensibilité à la lumière
  • Rougeur des yeux
  • Douleurs musculaires
  • Raideur de la nuque
  • Difficulté respiratoire (ou dyspnée)
  • Anxiété
  • Spasmes musculaires
  • Douleurs osseuses ou articulaires
  • Gonflement des ganglions lymphatiques

Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces symptômes après une morsure de tique, consultez immédiatement un médecin! Il est possible de traiter la maladie de Lyme à son stade précoce à l’aide d’antibiotiques, mais plus on attend pour agir, plus la maladie sera difficile à soigner.

Comme vous le savez sûrement, on observe cette année une forte augmentation des populations de tiques, accompagnée d’une multiplication des cas de maladie de Lyme. Il est essentiel de se rappeler qu’une morsure de tique n’entraîne pas systématiquement la maladie de Lyme et il est tout aussi important de prendre des précautions contre les tiques dans la mesure du possible. Continuez à sensibiliser votre groupe, informez-vous sur les tiques et apprenez à les extraire de la peau, afin que vos aventures restent sûres et agréables.

Comme on le dit toujours, « soyez prêt ».

Source : TickEncounter.org (en anglais)

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.