Le b a ba en matière de rencontres d’animaux sauvages — Les 10 conseils de Scouts Canada les plus utiles pour explorer la nature en toute sécurité

L’été au Canada est synonyme de plaisirs et d’aventures en pleine nature et les possibilités d’exploration de paysages époustouflants sont illimitées. À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, Parcs Canada offre aux Canadiens l’accès gratuit aux parcs nationaux, ce qui leur permettra de profiter encore plus des charmes et de la splendeur des paysages naturels du pays.

En plus d’offrir des spectacles grandioses, les grands espaces naturels canadiens hébergent aussi une faune sauvage, comportant notamment des ours, des orignaux, des loups, des cougars et des insectes, tels que les moustiques et les tiques. Que l’on se promène dans les bois ou l’on campe dans la nature, il est essentiel de prendre les bonnes précautions pour éviter de regrettables incidents.

Les scouts le savent bien : le meilleur moyen d’assurer sa sécurité et de toujours bien se préparer. Pendant plus de 100 ans, Scouts Canada a permis à des jeunes de vivre des aventures exceptionnelles. En se basant sur cette expérience, l’organisation fournit dix conseils utiles permettant d’éviter les rencontres d’animaux dangereux lors de camps ou d’aventures en plein air.

1. Bien choisir son lieu de camp

Lorsque vous choisissez un emplacement pour planter votre tente, éviter les endroits situés à proximité de lampadaire, de réservoirs d’eaux stagnantes ou de bûches de bois pourries. Les insectes, les ratons laveurs et autres petits animaux adorent ces types d’endroits et y trouveront assurément refuge.

2. Ne nourrissez pas les animaux; gardez la nourriture pour vous

La nourriture attire tous types d’animaux vivant dans les bois. Par conséquent, le meilleur moyen d’éviter leur présence indésirable lors de vos repas est de garder propre votre lieu de camp et de ne jamais nourrir la faune sauvage. Évitez d’emporter des aliments fortement odorants et nettoyez immédiatement votre vaisselle après les repas. Entreposez votre nourriture dans votre voiture, dans des contenants inodores et étanches. Si vous êtes au fin fond de la forêt, attachez votre nourriture et vos déchets à un arbre à l’aide d’une ficelle, loin du lieu de camp. Assurez-vous d’éliminer vos déchets alimentaires de façon adéquate sans laisser de traces de votre passage.

3. Évitez les parfums

Renseignez-vous sur les parfums qui attirent ou repoussent les animaux et les insectes. Les insectes adorent toutes les odeurs agréables, comme celles des parfums, de l’eau de Cologne, des shampoings et des déodorants. Optez pour des produits inodores et cuisinez et dormez avec des vêtements différents pour éviter de sentir la nourriture.

4. Faites du bruit

Signalez votre présence aux animaux pour qu’ils puissent vous éviter. Claquez des mains et parlez à voix haute, notamment lorsque vous êtes à proximité d’un cours d’eau ou que vous cheminez sur un sentier étroit ou au milieu d’une végétation dense.

5. Observez les traces d’animaux

Observez les signes indiquant la présence d’animaux sauvages dans les parages, comme les traces d’animaux, les excréments frais, les griffures sur les troncs d’arbre ou les habitats fauniques. Tenez-vous à distance des carcasses fraîches, dont des animaux peuvent continuer à se nourrir. Même si les bébés animaux sont adorables à voir, leur présence signifie également que leur mère se trouve dans les environs et que celle-ci pourra se montrer agressive pour protéger sa progéniture. Dans ce cas, quittez immédiatement les lieux et assurez-vous de ne pas vous retrouver entre la mère et ses petits.

6. Habillez-vous correctement

Habillez-vous de façon à bien vous protéger contre les animaux sauvages et les insectes. Vous pouvez notamment emporter un insectifuge, des moustiquaires, des pantalons longs, des chemises à manches longues, des bottes et des gants. En raison de la prolifération des tiques, surveillez régulièrement vos vêtements, votre peau et vos animaux de compagnie, car celles-ci peuvent être porteuses de la maladie de Lyme ou du virus de Powassan. Si vous repérez une tique sur votre corps, extrayez-la immédiatement de la peau avec des pinces, désinfectez la zone de morsure et vérifiez la présence éventuelle de signes d’infection. Placez la tique dans un contenant propre et communiquez avec les services de santé publique.

7. Restez en groupe pour votre sécurité

Les animaux sauvages se tiennent généralement éloignés des groupes. Le fait de toujours être accompagné d’une autre personne s’avère également très utile en cas d’urgence.

8. Maintenez vos animaux de compagnie en laisse

Les animaux de compagnie peuvent provoquer une réaction agressive de la part d’animaux sauvages tels que les ours ou les cougars. Envisagez de laisser vos animaux de compagnie chez vous lorsque vous partez en randonnée dans des zones où vivent ces espèces animales. Si vous emmenez vos animaux de compagnie, gardez-les en laisse et sous votre surveillance en tout temps. Assurez-vous aussi que les aliments et écuelles pour animaux de compagnie sont entreposés en lieu sûr, soit dans votre véhicule, soit avec votre propre nourriture.

9. Éclairage nocturne

Les insectes sont généralement attirés par la lumière, mais ils n’aiment pas vraiment le feu et la fumée. En allumant un feu de camp, vous dissuaderez les insectes et les animaux sauvages de venir vous embêter. Les lampes de poche s’avèrent également utiles durant la nuit pour éloigner les animaux (et pour voir dans l’obscurité). Cependant, elles attireront ces satanés moustiques si vous les utilisez dans votre tente.

10. Rencontres d’animaux sauvages

Informez-vous sur la faune sauvage présente dans le secteur où vous vous trouvez et vérifiez si des animaux y ont été récemment observés.

Apprenez les rudiments en matière de comportement à adopter en cas de rencontres d’animaux sauvages de différentes espèces. Par exemple, si un ours traverse votre chemin, restez calme et ne courez pas (un ours peut courir, grimper ou nager plus rapidement que vous). Éloignez-vous lentement de lui et faites entrer votre groupe dans votre véhicule (et non dans une tente). Si vous êtes loin de votre voiture, quittez immédiatement les lieux et empruntez un autre itinéraire.

Emportez toujours une trousse de secours, un insectifuge efficace, un vaporisateur chasse-ours et des objets pour faire du bruit (crécelle) pour vous préparer à tout type de scénario. Pour bien commencer vos préparatifs, vous pouvez visiter votre magasin scout local ou visiter scoutshop.ca. Les employés du magasin pourront ainsi vous fournir des conseils et des recommandations pour que vous puissiez vivre une aventure sûre et agréable. Une fois que vous aurez les connaissances et l’équipement nécessaires, vous serez prêt à partir à l’aventure et explorer les grands espaces!

Grâce au scoutisme, les jeunes canadiens peuvent vivre tous types d’aventures et acquérir quelques‑unes des notions élémentaires ci-dessus. Ceux qui s’inscrivent dès aujourd’hui pour la prochaine année scoute, qui débute le 1er septembre 2017, pourront d’ores et déjà participer aux activités scoutes organisées tout au long de l’été. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour vous inscrire, visitez scouts.ca.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.