Expédition sur la Dobson Trail

Le 27 juin, notre groupe a quitté Saint John vers 7 heures pour se rendre à Riverview au Nouveau‑Brunswick. Notre groupe était formé des scouts aventuriers suivants : Cameron Arthurs, Kayla Williams et David Fox et des animateurs Aaron Parker et Rick Swan. Nous sommes arrivés au point de départ du sentier, où nous avons laissé le véhicule, juste un peu avant 10 h. Environ 10 km plus loin, nous nous sommes arrêtés pour dîner dans une grande tourbière à big meadows. Ce n’était pas notre premier choix d’arrêt, mais nous étions déshydratés et avions besoin d’eau. (Malheureusement, l’eau de la tourbière que nous avons filtrée pour refaire nos réserves d’eau et préparer notre dîner a réduit le débit d’écoulement de notre système de filtration. Cette situation nous a beaucoup ralentis pour les jours suivants.) Après dîner, nous avons fait un aller-retour du sentier Sand Hill Side et avons continué jusqu’à ce que nous arrivions au kilomètre 19,8 du sentier. Nous avons trouvé un excellent site où camper près d’un ruisseau et avons décidé de nous y arrêter pour la nuit.

La journée suivante nous avons parcouru de nombreux chemins de terre. Non loin de notre campement se trouvait une route forestière que nous avons suivie sur 7 km. Le chemin a commencé à devenir plutôt vallonneux et nous avons passé plusieurs opérations forestières. Plus loin, nous avons commencé à entendre un genre de gros sifflement et avons aperçu des éoliennes au loin. Nous nous sommes vite rendu compte que nous marchions dans le parc éolien Kent Hills. Après le dîner, nous nous sommes arrêtés au Beaverbrook Cabin où nous avons découvert un journal de bord laissé là afin que les groupes puissent y laisser un petit message. Nous en avons profité pour raconter notre expédition jusqu’à ce jour. Cet après-midi-là, nous sommes tombés sur un ours noir. Nous devions nous arrêter pour souper, mais après cette rencontre, nous avons plutôt décidé de continuer de marcher à un bon rythme pendant un autre 6 km. Nous avons finalement arrêté pour souper à Kent Road, au kilomètre 41,7. Nous avons repéré le lac Blackwood sur notre carte, et nous nous y sommes rendus pour y passer la nuit.

Nous nous sommes réveillés le lendemain matin à la grosse pluie. Nous avons quitté Blackwood une fois la pluie arrêtée. Lorsque nous sommes arrivés à Collier Mountain Road, la pluie a repris et nous avons pensé rebrousser chemin. Nous avons finalement décidé de continuer. Nous ne voulions pas avoir fait deux jours de marche pour rien et nous voulions compléter notre aventure. Lorsque nous sommes arrivés au bout du sentier Dobson, nous avons mangé notre lunch et avons pris une pause bien méritée. Vers la fin du sentier, nous avons traversé une érablière munie de tuyaux surélevés pour récolter l’eau d’érable. Nous nous sommes arrêtés à nouveau au chemin Collier Mountain Road afin d’attendre qu’on nous apporte des provisions et notre nouveau filtre à eau! Après cet arrêt, nous sommes retournés au lac Blackwood pour la nuit.

Au lever du jour, il pleuvait encore beaucoup. Nous avons déjeuné et avons défait notre campement de deux jours, nous avons quitté le lac Blackwood. Après toute cette pluie, les routes sèches et poussiéreuses que nous avions traversées la deuxième journée étaient maintenant bouetteuses. Nous nous sommes arrêtés au kilomètre 37,9 (soit à cette distance du point de départ) pour dîner, et nous avons terminé le sentier Hayward Side Trail après cela. Le sentier était constitué de chemins à forte dénivellation. Après avoir récupéré à la suite de ce sentier, nous avons parcouru une bonne distance sans vraiment nous arrêter afin de nous rendre dans une clairière qui serait idéale pour notre quatrième nuit. Cette clairière se situait à 25,1 kilomètres, là où une vieille ferme avait brûlé. Sa vieille fondation en pierres se trouvait au milieu de la clairière et de très vieux pommiers. Grâce à un ruisseau qui coulait non loin de là, nous avons pu nous laver. C’était très froid, mais tout de même agréable.

À 5 h 30, le jour de la fête du Canada, notre heure de départ la plus matinale, nous avons entamé la dernière partie de notre voyage. Nous sommes repassés par le parc éolien et avons pris des photos au point le plus haut de notre randonnée qui surplombait le parc. Nous sommes arrêtés une fois de plus dans la tourbière pour dîner. Quelques kilomètres plus tôt, nous nous étions arrêtés pour faire le plein d’eau dans un ruisseau propre afin d’éviter la tourbière. Nous avions appris notre leçon! Tous les membres du groupe ont dû puiser dans leurs réserves d’énergie pour compléter notre aventure. C’était très exigeant en raison de la boue qui nous montait jusqu’aux chevilles et qui ralentissait notre progrès. Nous avons atteint le début du sentier vers 16 h 30. Notre animateur Aaron a poursuivi sa route pour aller chercher le véhicule et le reste du groupe a pris une pause bien méritée.

Ensemble, nous avons quitté Riverview, puis nous sommes arrêtés au Salisbury Big Stop afin de manger notre premier repas non déshydraté en 5 jours! Nous sommes tous retournés chez nous à Grand-Bay Westfield, autour de 19 h le vendredi soir, juste à temps pour participer aux festivités de la fête du Canada.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.