Animer un feu de camps

Le feu fait partie de nos vies depuis très longtemps, c’est pour cela qu’il nous semble naturel de nous rassembler autour de cette source de chaleur. Comme scouts, lorsque nous nous assoyons autour de ces flammes orange et rouge, nous faisons des sketchs, nous chantons des chansons et faisons des cris de ralliement. Dans le texte qui suit, je souhaite partager des conseils et des idées sur comment vous pouvez animer votre prochain feu de camp.

Vous vous demandez peut-être, mais qu’est-ce qu’un sketch? Bonne question! C’est une mini-pièce de théâtre amusante que nous faisons autour du feu. Par exemple, il y a le sketch du « banc invisible ». Pour commencer, un scout fait semblant d’être assis dans le vide, puis un autre scout arrive, lui demande ce qu’il fait, et s’assit à côté de lui. Ce petit jeu continue jusqu’à ce que tous les scouts soient assis sur le banc invisible! C’est à ce moment que les autres disent au premier scout que le banc invisible a changé de place. Le sketch se termine avec tous les scouts qui tombent sur le sol.

Building a Campfire

Les chansons que nous chantons sont différentes de celles que vous êtes habitués d’entendre de style country, pop ou rock. Nous aimons chanter des chansons drôles qui sont habituellement accompagnées de gestes encore plus drôles. Une de ces chansons est chantée chez les scouts depuis 1920. Elle est chantée à chaque feu de camp, et elle s’intitule « ging gang goolie ». Cette chanson a été inventée par Robert Baden-Powell lors du premier Jamboree mondial puisqu’il y avait des gens de partout dans le monde. En effet, il n’existait aucune chanson que tout le monde pouvait chanter ensemble puisque les participants parlaient différentes langues. Il a donc inventé une chanson que tout le monde serait capable de chanter ensemble.

Nous utilisons aussi des cris de ralliement pour remplacer les applaudissements. Ainsi, nous encourageons et « applaudissons » les performances avec nos cris de ralliement, habituellement après une chanson ou un sketch. Un des cris de ralliement de ma troupe s’appelle Tony le tigre et à la fin tout le monde fini en disant « super ». “Suuuppeeeeeerrerrrrrrrrrrrrrggggggggrrrrrrrrrrrrrr! »

Les chansons, les sketchs et les cris que nous chantons et inventons sont amusants, stimulants et proviennent d’une longue tradition scoute. La chaleur du feu de camp reste avec nous jusqu’à ce que nous quittions le camp, et ce n’est pas à cause du feu, mais à cause de l’esprit scout. C’est la partie la plus importante lorsque vous animerez un feu de camp, l’esprit scout.

Campfire cooking

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.