Préserver l’héritage légué par les anciens combattants

En août 2017, le scout aventurier David Alexander de la compagnie 1st Valois United a vécu l’aventure d’une vie en visitant des sites de la Première et Seconde Guerre mondiale pour honorer les anciens combattants canadiens et comprendre leurs sacrifices. David a réalisé ce voyage dans le cadre du Prix Vimy Beaverbrook de la Fondation Vimy, un prix prestigieux qui est remis à seulement 16 étudiants.

La passion de David pour la défense des intérêts et la reconnaissance des anciens combattants a débuté lorsqu’il était dans les scouts castors alors qu’il distribuait des coquelicots avec la Légion royale canadienne de son coin. Il côtoya pour l’occasion plusieurs anciens combattants de la Première et Seconde Guerre mondiale. À force de les écouter parler de leurs histoires, leurs triomphes et leurs épreuves, David réalisa l’importance de leur service pour notre pays. La motivation de David à préserver l’héritage des anciens combattants canadiens a été encouragée chez les scouts grâce à des participations aux cérémonies du jour du Souvenir, des présentations de couronnes et diverses parades.

Le voyage du Prix Vimy Beaverbrook a eu lieu l’été dernier en août 2017. David a voyagé au Royaume-Unis, en France et en Belgique pour visiter des sites historiques tels que la crête de Vimy, Beaumont-Hamel, Passchendaele, Dieppe et la plage de Juno. La visite des monuments, des sites et des endroits où résident nos soldats tombés au combat a aidé David à mettre tout cela en perspective.

« Ç’a rendu tout cela réel… De le lire dans un livre d’histoire, c’est une chose, mais c’en est une autre de voir ces milliers de pierres tombales dans les cimetières… Ça nous aide à prendre conscience, » a révélé David. « C’est un rappel frappant du nombre de vies qui ont été sacrifiées pour les générations futures. »

David a aussi effectué une mission particulièrement spéciale qui consistait à effectuer des recherches et faire honneur à la mémoire de son arrière grand-oncle qui a servi, ainsi que de visiter l’endroit où il a été enterré. Le moment qu’il l’a rendu le plus fier lors de son séjour est lorsqu’il s’est tenu devant le Mémorial de Vimy.

« Une planification minutieuse et un entraînement rigoureux ont permis aux troupes canadiennes de percer Vimy et de s’emparer de cette forteresse allemande », nous raconte David. « Le triomphe à Vimy représente vraiment  la naissance d’une nation, mais nous nous souviendrons toujours des 10 000 soldats tués et blessés. »

Le moment qu’il l’a rendu le plus fier lors de son séjour est lorsqu’il s’est tenu devant le Mémorial de Vimy.

Maintenant que David a acquis plus de connaissances à ce sujet et comprend mieux comment les anciens combattants canadiens ont bâti notre nation, son objectif est de s’assurer que leur héritage soit transmis aux générations à venir. Dans un avenir plus rapproché, David fera une présentation au groupe du Royal Montreal Regiment pour souligner les sacrifices faits par les anciens combattants pour la liberté et la démocratie dont nous jouissons aujourd’hui. Il continuera aussi de participer à des évènements commémoratifs.

Comme on dit « Tout commence avec les scouts », et David entrevoit d’innombrables possibilités pour s’assurer que nous nous souviendrons des anciens combattants.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.