Voici comment le scoutisme a changé ma vie!

Ce programme m’a aidé à devenir une leader naturelle, une défenseure de l’environnement et une adepte de plein air.

Mon parcours scout a commencé alors que j’étais une enfant enjouée de 4 ans avec une passion pour l’exploration et un trop-plein d’énergie à brûler. Je ne sais pas vraiment pourquoi mes parents ont décidé de m’inscrire chez les scouts, mais de toutes les choses merveilleuses qu’ils ont faites pour moi au cours des années, c’est la décision dont je leur suis la plus reconnaissante. Je me suis jointe aux scoutes, il y a plus de 12 ans, et je serai à tout jamais reconnaissante de l’impact qu’a eu le scoutisme sur ma vie. Le scoutisme a toujours été une constante dans ma vie, puisque je me suis inscris très jeune. De mon passage de la maternelle à l’école primaire, puis lors de la transition importante vers le secondaire, le scoutisme a toujours fait partie de moi, et je ne changerais ça pour rien au monde.

Alyana Lalani, Youth Spokesperson

J’ai acquis de la confiance, vécu des expériences uniques, développé un amour pour le plein air et rencontré un groupe d’amis extraordinaires pendant mes années chez les scouts. Le scoutisme a fait de moi une personne plus forte et résiliente qui n’a pas peur de défendre ce en quoi elle croit. J’aime beaucoup la façon dont le programme soutient l’aspect dirigé par les jeunes parce que je suis devenue une leader et une joueuse d’équipe, tout en planifiant des évènements qui sont importants pour ma communauté et moi. Le scoutisme m’a aussi inspiré un amour pour le plein air et l’environnement. J’adore faire de la randonnée, du vélo et du canot-kayak. Je me préoccupe beaucoup de l’environnement parce que j’ai eu la chance d’explorer certains des magnifiques écosystèmes de la Colombie-Britannique, et que je ne veux pas qu’ils soient détruits.

Grâce au mouvement scout, j’ai vécu des expériences uniques et j’ai des souvenirs impérissables. J’ai pu participer à des aventures aussi diverses que des nettoyages de rivages, des randonnées de vélo de 200 km et même des camps d’hiver enneigés. Et bien que certaines de ces aventures n’aient pas été faciles, elles font d’incroyables histoires à raconter. Je n’ai que de bons souvenirs de ces aventures scoutes.

 

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.