Retour aux sources : les groupes 2nd Bramalea et 1st Banchory se rendent au ruisseau Bronte pour l’omble de fontaine

Gagnant du 1er prix de l’aventure sans fin soumit par Don Ford, animateur de troupe, 2nd Bramalea

Up the Creek: 2nd Bramalea and 1st Banchory Go to the Bronte for Brookies

En juillet 2016, le groupe 2nd Bramalea a accueilli la troupe 1st Banchory d’Écosse pendant 16 jours. Les jeunes provenant des deux côtés de l’Atlantique ont participé à la planification des activités. Tous les jeunes tenaient à faire un voyage aux chutes Niagara, ils voulaient aussi inclure du camping et des activités liées aux Premières Nations et à la conservation. Le camp Nemo est devenu le camp de base pour cette expérience. Nous avons passé une journée aux Chutes, effectué le projet de conservation et vécu une célébration de méchoui de porc avec les danseurs White Pine au village Iroquois reconstitué de Crawford Lake.

Pour assurer le succès de notre projet de conservation, nous avons fait équipe avec des employés de Conservation Halton qui opèrent Crawford Lake et font la promotion de la restauration de l’habitat. Ils avaient justement besoin d’aide pour un projet en cours afin de restaurer l’habitat de l’omble fontaine dans le ruisseau Bronte. Au fil du temps, ce ruisseau a été altéré par les étangs et l’élimination de la végétation au point où ce n’était plus convenable pour l’omble fontaine. Ces poissons sportifs ont besoin d’eau fraîche et propre pour survivre. L’organisme Conservation Halton, avec l’aide de la ville d’Hamilton, de Truite atout du Canada et du comité du parc Courtcliffe avait déjà rassemblé le matériel de base (buches, vieux sapins de Noël et brosses), et l’équipement de sécurité (les pantalons-bottes et les lunettes protectrices). Ils avaient seulement besoin de l’énergie de 80 jeunes prêts à se salir et à se mouiller pour mettre en place les structures de l’habitat dans la zone riveraine du ruisseau. En préparation pour notre projet de service, nous avons reçu une séance d’information sur la sécurité et sur les raisons de l’utilité de ce projet. Ils ont encouragé les jeunes à poser des questions, à fournir des commentaires sur l’expérience et à participer aux décisions sur les structures utilisées et sur l’endroit où les placer.

En trois heures, nous avons réussi à effectuer le travail requis et à prendre une pause pour le dîner. Puis, nous nous sommes séparés en deux groupes, le groupe ambitieux voulait faire une randonnée sur le sentier Bruce entre l’aire de conservation Rattlesnake et celle de Crawford Lake. Le deuxième groupe est retourné au camp Nemo pour un repos bien mérité avant les festivités de la soirée à Crawford. De cette façon, nous avons pu accommoder les intérêts de tous les jeunes et rendre l’expérience agréable pour tout le monde. Ceux qui ont fait la randonnée ont eu la chance d’observer la nature au coeur de la région du Grand Toronto, incluant le paysage accidenté de l’escarpement du Niagara. La journée s’est terminée avec un méchoui de porc au village Iroquois et une présentation d’histoires, de spectacles de tambours et de danse par les danseurs White Pine de la réserve Six Nations.

Scouts Canada

Les commentaires que nous avons reçus des scouts canadiens et écossais après cette aventure étaient globalement positifs. En souvenir de leur expérience, chaque animateur écossais a reçu un livre sur les parcs de conservation Halton ainsi que deux livres sur les cultures des Premières Nations. Nous planifions maintenant notre voyage à Banchory en Écosse en 2019 pour découvrir leur culture unique. Merci à Scouts Canada et à la méthode planification-action-révision.

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.