Bonifier l’expérience du clan sur le campus avec les scouts routiers 1st University

Le leadership jeunesse est au cœur du scoutisme, particulièrement avec le clan des routiers 1st University. Ce clan entièrement dirigé par des jeunes femmes et des jeunes hommes de 18 à 26 ans a connu une croissance de 66,7 %.

Lors d’une conversation avec Scouting Life, la scoute routière, Grace Lee, nous a expliqué comment le clan offre une expérience unique pour les étudiants canadiens et internationaux à l’Université de Toronto, où se rencontre le clan pour ses activités scoutes.

« Je suis inspirée par la façon dont le scoutisme peut rassembler les gens de partout dans le monde et la façon dont les jeunes adultes peuvent tirer parti du scoutisme », nous révèle Grace, « c’est ça l’idée derrière le groupe 1st University ».

Le succès du clan routier s’explique par l’utilisation de diverses plateformes pour passer le mot. Le clan a fait la promotion du scoutisme à l’aide de programmes communautaires de l’Université, de foires de clubs et d’autres structures universitaires déjà en place. Le clan maintient aussi sa présence en ligne comme façon simple et efficace d’encourager les étudiants intéressés à communiquer avec le clan.

Toutefois, la promotion du clan ne s’arrête pas là. Le clan profite de son lieu de rencontre urbain pour assister à toutes sortes d’évènements afin de recruter de façon continue. Ils organisent aussi des évènements publics comme une visite de l’île de Toronto suivi d’un feu de camp agrémenté de s’mores bien sûr! Afin d’encourager d’autres routiers potentiels à se joindre au clan, Grace utilise aussi quelques tactiques de recrutement de son cru, comme laisser la porte ouverte pendant leurs rencontres afin que les passants puissent jeter un coup d’œil pour voir ce que le clan prépare.

Grace conseil de faire un suivi avec les gens que vous rencontrez. « Si une personne est venue à un de vos évènements ou une de vos rencontres, communiquez avec eux pour les inciter à revenir. »

Les stratégies de recrutement en continu et dynamiques se sont avérées efficaces puisque le clan continue de grandir. Cette année, le clan a eu le privilège d’accueillir deux scouts routiers venus de l’étranger, un du Royaume‑Uni et l’autre de France. Ces scouts routiers internationaux ont apprécié le programme et sont devenus une partie importante du clan. Selon Grace, le scoutisme leur a permis de découvrir le Canada à l’extérieur de l’Université et ils aiment beaucoup leur expérience.

Les scouts routiers 1st University sont aussi actifs dans la communauté et prennent part à de nombreuses aventures scoutes. Cette année, ils ont participé à un autre camp d’hiver à Burlington pendant la semaine de lecture avec un autre clan routier. Les routiers du groupe 1st University ont aussi été impliqués dans une collecte de sang pour une nouvelle clinique de don de sang locale qui ouvrira ses portes dans leur quartier.

En plus des aventures qu’ils partagent et de leur engagement communautaire, le clan est aussi actif sur le Sentier canadien. À l’aide du guide des compétences d’aventures de plein air, le clan peut effectuer des séances de révision pour suivre sa progression à relever des défis et à développer un niveau plus élevé de compétences de plein air. Ils utilisent toujours la méthode planification-action-révision à toutes leurs activités et évènements.

Sur le Sentier canadien, ils créent un plan de progression personnel qui comprend une liste d’objectifs personnels que les scouts veulent atteindre pendant l’année de scoutisme. Grace et ses conseillers travaillent avec les scouts routiers pour offrir des occasions de développement professionnel et personnel selon leurs plans.

L’université peut être intimidante, surtout dans une métropole comme Toronto, mais pour les routiers 1st University, l’amitié et l’aventure ne sont jamais bien loin.

Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.