Propulsé par le maïs soufflé : Le groupe 169th Glen Allan offre des occasions d’aventures hors de l’ordinaire pour les jeunes en amassant 67 000 $

Comment devient-on le groupe qui vend le plus de maïs soufflé au Canada? Jennifer Matyjanka, la coordonnatrice de maïs soufflé du groupe 169th Glen Allan, a parlé à Vie de scout pour partager les secrets du groupe qui a vendu pour 67 330 $ de maïs soufflé pendant la saison 2017.

Le groupe 169th Glen Allan a un solide système en place qui inclut de faire des cartes des routes de leur secteur, l’implication des parents et la pratique de techniques de vente. Ce processus commence dès la première rencontre.

« Lors de nos premières rencontres scoutes de l’année, la campagne de maïs soufflé est habituellement sur le point de commencer, alors nous commençons en demandant aux jeunes quelles aventures ils aimeraient vivre pendant l’année afin de les motiver à amasser de l’argent », nous révèle Jennifer.

Le groupe 169th Glen Allan utilise des techniques uniques pour mettre en œuvre sa stratégie de ventes.

« Lorsque les jeunes se joignent aux scouts castors, nous essayons de leur laisser le même itinéraire de ventes tout au long de leur parcours scout parce que les voisins développent une relation avec cet enfant. Ils le voient grandir pendant plusieurs années et se souviennent qu’ils viendront cogner à leur porte. »

De plus, Jennifer met l’accent sur le fait que l’implication des parents est essentielle dans la campagne de maïs soufflé. « Sans les parents, nous ne pourrions pas vendre de maïs soufflé », nous explique-t-elle. « Les parents sont habituellement ceux qui encouragent les enfants, qui font du porte-à-porte avec eux et qui passent les commandes avec eux. Nous devons donc absolument les faire participer et les impliquer dans la campagne. »

Pour devenir le groupe qui vend le plus de maïs soufflé au Canada, il faut plus que de vendre du maïs soufflé à tous nos clients locaux. En effet, Jennifer suggère qu’il y a une leçon très importante à transmettre lorsque l’on ne réussit pas à faire une vente. « Les jeunes du 169th Glen Allan apprennent le respect et à répondre de façon polie au refus. »

En plus d’apprendre certaines belles leçons, le groupe 169th Glen Allan a été capable de financer toutes sortes d’aventures avec l’argent amassé grâce au maïs soufflé scout.

« Nous avons un programme très actif dans toutes les sections de notre groupe. Grâce aux collectes de fonds, nous sommes capables de subventionner les camps pour toutes les sections afin de nous assurer que les jeunes profitent des fonds amassés par le groupe », nous révèle Jennifer.

Grâce au maïs soufflé scout, le groupe 169th Glen Allan a réussi à réduire les coûts et a permis à plus de jeunes de participer à des aventures comme le Jamboree canadien et le Jamboree du Pacifique, à une aventure de traîneau à chiens à Jasper en Alberta et à des randonnées hivernales nocturnes.

Selon Jennifer, « la clé du succès du groupe est de vendre des aventures, non pas du maïs soufflé. C’est plus que l’achat d’un produit, la communauté fait un don au scoutisme et permet à encore plus de jeunes de profiter du programme. »

Félicitations au groupe 169th Glen Allan pour tout son bon travail et son dévouement afin de mettre en œuvre de belles aventures!

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.