Le groupe 1st Cedar Hill finance ses voyages au Jamboree grâce à une approche de vente personnalisée et à la participation active des parents

Propulsé par le maïs soufflé 

Le groupe 1st Cedar Hill, qui vend du maïs soufflé scout depuis presque 15 ans déjà, a réussi a augmenter ses ventes de plus de 124 % lors de sa dernière campagne, malgré une baisse notable l’année précédente. Tara Poilievre, la coordonnatrice de maïs soufflé du groupe, révèle à Vie de scout les secrets de leur réussite.

« L’an passé, nous avons organisé un concours d’entartrage d’animateurs pour les jeunes qui vendaient pour 250 $ et plus de maïs soufflé scout. Lorsque nous avons tenu l’évènement pendant un buffet BP, les parents et les jeunes ont vraiment eu du plaisir, alors nous l’avons essayé encore cette année afin de stimuler les ventes. Par conséquent, 22 jeunes cette année ont vendu pour 250 $, comparativement à 7 l’année d’avant », nous dévoile Tara.

Bien que le groupe n’ait pas de programme officiel de récompenses, le groupe a remis des épinglettes, ce qui s’avère être un bon incitatif auprès des castors et des louveteaux. Tara a aussi mentionné qu’elle a reçu beaucoup plus de questions cette année au sujet du programme de bourses d’études du maïs soufflé (qui sont attribuées aux jeunes qui vendent pour 2,500 $ et plus) qu’auparavant.

Un autre élément clé du succès de la campagne de maïs soufflé du groupe est la participation des parents. « Nous avions un parent responsable par section (et non pas un animateur ou un bénévole) qui motivait sa section chaque semaine. C’est une bonne façon d’inclure les parents dans nos activités et d’avoir de nouveaux visages. C’est aussi une bonne façon de faire comprendre aux parents que la vente de maïs soufflé aide à financer de belles aventures scoutes sécuritaires et à diminuer les coûts pour eux », nous mentionne Tara.

Depuis qu’elle est devenue coordonnatrice du maïs soufflé il y a cinq ans, Tara s’est aussi concentré davantage sur une approche de vente plus personnalisée au sein de son groupe. Par exemple, ses quatre enfants utilisent le même itinéraire chaque année afin de développer une relation avec les clients au cours des années. Les clients sont au rendez-vous année après année pendant la saison du maïs soufflé!

« Je tiens un journal avec les noms des clients, de ce qu’ils ont acheté et de leur adresse. C’est une approche plus personnalisée. Ainsi, mes enfants sont capables de vendre entre 500 $ et 1000 $ chacun », nous dit Tara. Le groupe encourage aussi les scouts plus âgés à accompagner les plus jeunes pour faire du porte-à-porte. Les transferts de fonds par courriel sont aussi une bonne option à envisager puisque beaucoup de gens n’ont pas d’argent comptant sur eux de nos jours.

Grâce aux efforts des membres du groupe 1st Cedar Hill, le maïs soufflé leur permet non seulement de financer des camps et des aventures incroyables, mais plusieurs scouts ont aussi utilisé ces fonds pour participer à des Jamborees. Certains scouts utiliseront justement les fonds pour se rendre au JP 2019!

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.