Réussite sur le Sentier : Planifier des aventures incroyables dirigées par les jeunes

Commencer l’année de scoutisme avec une planification dirigée par les jeunes peut représenter un défi. Il est fort probable que votre section n’ait pas été aussi active au cours de l’été qu’au cours des autres saisons. Les jeunes comme les animateurs essaient de trouver leur rythme pour une année équilibrée au début de l’année. Il arrive fréquemment qu’une section n’ait aucune rencontre de planification pour l’automne et se rencontre pour la première fois un mois et plus après le début de l’année de scoutisme. La préparation adéquate pour les cycles d‘hiver, du printemps et de l’été est aussi parfois difficile. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour que votre section planifie ses aventures et il existe de bonnes ressources pour établir une structure et stimuler votre imagination.

Les animateurs de colonies, de meutes et de troupes devraient présenter les cartes de programme aux jeunes. La carte de l’Étang, la carte de la Jungle et la carte de sentiers canadiens sont une bonne façon pour les jeunes de réfléchir aux aventures qu’ils veulent accomplir en fonction des six thèmes de programme. Les cadres symboliques sont une façon amusante pour les jeunes de voir leur développement personnel comme une aventure en soi. Parlez de faire des aventures et de visiter les différents endroits sur la carte.

Comme animateur de colonies, de meutes ou de troupes, c’est à vous de créer une atmosphère inclusive qui encourage les jeunes de votre section à utiliser leur imagination lors de l’exploration de l’étang ou de la jungle. Lors de l’étape finale de l’élaboration de leurs plans de section (queues blanches pour les castors, hurleurs pour les louveteaux et chefs de troupes pour les scouts), les équipes de leadership de section peuvent s’assurer que leurs aventures sont équilibrées dans tous les thèmes de programme en suivant leur progression sur leur carte de programme à l’aide de jetons.

I

Les guides de planification s’avéreront sûrement très utiles pour les équipes de leadership de section lorsqu’ils réfléchiront à leurs aventures et à la planification des divers cycles. Les séances de remue-méninges pour les aventures peuvent être très amusantes pour les jeunes, mais il faut les planifier adéquatement. Il est important que les guides de planification soient utilisés en fonction de l’âge des jeunes pour que le processus soit aussi stimulant et amusant que possible.

Pour les scouts castors, vous pouvez seulement essayer de reproduire le guide de planification afin d’introduire le concept de planification. Chez les louveteaux, un animateur peut  trouver un hurleur qui est intéressé et capable de rendre compte des aventures de la meute dans le guide de planification de la meute. Un chef de troupe responsable peut être entièrement capable de conserver le guide de planification de la troupe, même entre les rencontres. Souvenez-vous que les guides de planification en ligne peuvent être remplis sur un ordinateur, alors c’est à votre section et à vous de décider si vous voulez faire imprimer le guide et utiliser un bon vieux crayon ou encore amener une tablette ou un portable à votre rencontre.

Bien que les cartes de programme et les guides de planification soient des ressources utiles pour bien conserver les idées liées aux aventures proposées, parfois la partie difficile est de mettre ces idées en pratique suite à un remue-méninges. C’est là que les Sentier canadien sont une bonne façon de faire découvrir de nouvelles activités amusantes pour n’importe quelle section. Mieux encore, il y a des fiches de parcours pour tous les thèmes de programme et tous les âges des diverses sections, des castors aux routiers. Votre section aura peut-être bien assez d’idées d’aventures pour la section Expression artistique, mais les jeunes n’auront peut-être pas autant d’inspiration pour le thème Environnement et plein air. Dirigez vos jeunes vers les fiches de parcours pour ce thème en particulier. Certaines idées leur plairont peut-être telles quelles, mais ces fiches peuvent aussi servir de point de départ pour les inspirer.

Vous avez déjà fait une chasse au trésor?! Mais avez-vous fait une chasse au trésor sous l’eau!

Alors que vos plans se concrétisent pour certaines aventures, n’oubliez pas de rappeler à vos jeunes de consulter les compétences d’aventures de plein air. Bien que l’aventure soit toujours plus importante que le badge, les jeunes aiment beaucoup développer de nouvelles compétences, et ça n’a pas tendance à se produire sans un plan. Par exemple, si votre troupe de scouts organise un camp de canot, les scouts peuvent prévoir des activités pour que chaque jeune puisse élargir son champ de compétences de plein air. Par exemple, ils pourraient diriger le canot chacun leur tour et apprendre d’autres manœuvres avec leur pagaie.

Ces suggestions ne représentent que quelques exemples des ressources à votre disposition pour soutenir une planification dirigée par les jeunes. Pour obtenir d’autres idées, consultez le conseil aux animateurs « Comment puis-je planifier un cycle de programme », et le chapitre 2 du manuel de l’animateur.

Il n’est pas toujours facile de laisser les jeunes créer et diriger leur propre programme. Certaines erreurs peuvent se produire en cours de route, mais c’est correct! La méthode planification-action-révision donne une marge de manœuvre aux jeunes afin qu’ils apprennent de leurs erreurs dans un environnement sécuritaire et inclusif, et ils seront mieux outillés à la réussite dans le monde grâce à cette approche.

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.