La Journée du chandail rose : Les scouts s’unissent

Le 27 février 2019, faites la promotion de la bonté et luttez contre l’intimidation.

La Journée du chandail rose a lieu le 27 février 2019 à l’échelle du Canada. Cette journée vise à promouvoir la bonté, à sensibiliser la population au sujet de l’intimidation et à se montrer solidaire de ceux qui ont été ou sont victimes d’intimidation en portant du rose. Le mouvement a débuté en 2007 lorsque deux étudiants du secondaire en Nouvelle-Écosse ont distribué des chandails roses en soutien à un garçon qui s’était fait intimider pour avoir porté cette couleur. Bien que cette campagne de lutte à l’intimidation a débuté au Canada, elle est maintenant soulignée dans plusieurs pays dans le monde.

L’intimidation est un acte délibéré de blesser une autre personne de manière physique, verbale ou émotionnelle, qui se caractérise par l’inégalité des rapports de force. L’intimidation n’est pas un gest isolé et peut se répéter dans le temps.

L’intimidation se retrouve même dans le monde virtuel. La cyberintimidation a lieu lorsque quelqu’un utilise la technologie comme certains appareils numériques ou l’Internet pour harceler, menacer ou ridiculiser quelqu’un, et personne n’est à l’abri. En fait, 1 jeune Canadien sur 5 âgé de 15 à 29 ans est victime de cyberintimidation sur Internet ou sur les médias sociaux.

[La Journée du chandail rose] n’est pas seulement une journée symbolique, c’est une journée pour défendre les autres et célébrer l’amitié.

Ana-Alexandra M., scoute

L’intimidation n’a pas sa place chez les scouts et va complètement à l’encontre des croyances, des valeurs et du code de conduite du mouvement scout. Grâce au soutien des bénévoles et des animateurs qui sont bien informés sur l’intimidation et la prévention de cette dernière, les scouts offrent un environnement sécuritaire et exempt d’intimidation où les jeunes peuvent être eux-mêmes.

Comme scouts, nous avons promis de lutter contre l’intimidation. Comment? En demandant de l’aide aux adultes, à des animateurs par exemple, et en les informant si un jeune est victime d’intimidation.  Les scouts s’unissent et n’ont pas peur de prendre la parole, d’offrir de l’aide et de lutter contre l’intimidation lorsqu’ils en sont témoins. Chez Scouts Canada, nous travaillons ensemble pour enseigner aux jeunes comment intervenir lorsque quelqu’un est victime d’intimidation.

Selon les Statistiques de l’intimidation au Canada, l’intimidation affecte 1 adolescent sur 3. L’intimidation qu’elle soit physique, émotionnelle, mentale ou en ligne est inacceptable chez les scouts, à l’école ou n’importe où. Le scoutisme repose sur l’inclusion et l’amitié, un scout ne devrait jamais intimidé, mais plutôt continuer d’aider les gens et de répandre la bonté.

Lorsque je me suis joint aux scouts comme louveteau avec de gros problèmes de concentration, j’ai été encouragé par des animateurs et d’autres louveteaux à participer activement et je me suis senti à ma place.

Vivan B., scout

Les jeunes soutiennent la Journée du chandail rose

Pour Vivan B., un scout de l’Ontario et participant du programme de Porte-paroles jeunesse de Scouts Canada, l’intimidation est un problème important au Canada dans les écoles, les milieux de travail et en ligne. D’après son expérience, le scoutisme offre un environnement inclusif et stimulant.

« Lorsque je me suis joint aux scouts comme louveteau avec de gros problèmes de concentration, j’ai été encouragé par des animateurs et d’autres louveteaux à participer activement et je me suis senti à ma place. À chaque étape de mon parcours, des louveautos au camping, il y avait un animateur pour me soutenir et me motiver », nous révèle Vivan.

Vivan a demandé à des jeunes de son école et de la communauté d’expliquer ce que la Journée de chandail rose représentait pour eux. Pour Anika T., élève de 11 ans et ceinture noire de karaté, la journée du chandail rose est une façon de « protester » contre l’intimidation. Ça montre que peu importe notre sexe, le rose ou n’importe quelle couleur peut être porté par n’importe qui. » Ça rappelle aussi aux gens de dénoncer l’intimidation et de savoir quoi faire face à cette situation.

Pour Daksh M., élève de 5 ans, la Journée du chandail rose est une façon de demander à tout le monde d’arrêter d’intimider et d’être gentils avec les autres.

« Je célèbre la Journée du chandail rose tous les jours parce que l’intimidation, ça blesse les autres », ajoute Tarang B., élève de 8 ans. « Si vous voyez quelqu’un intimider une autre personne, vous devriez toujours le dire à un parent [ou un adulte]. »

En que responsable régional du centre du Canada pour le programme de PPJ et que scoute en  Saskatchewan, Ana-Alexandra M. nous dit que :

« La Journée du chandail rose n’est pas seulement une journée symbolique, c’est une journée pour défendre les autres et célébrer l’amitié sans avoir peur d’être jugé. Même si je ne me suis jamais vraiment fait intimider, je suis capable de me mettre à la place de ceux qui l’ont été. Lorsque quelqu’un, qu’il soit mon ami ou non, se fait achaler, je ne reste pas sans rien dire. »

Les scouts offrent une culture inclusive et ouverte envers tous. Chaque fille et chaque garçon sont acceptés comme ils sont. C’est ce qui rend le scoutisme aussi formidable!

Quinn M., scout

Pour Ana-Alexandra, le scoutisme offre un milieu inclusif. Elle a vécu dans diverses régions du Québec et a été scout castor auprès de L’Association des Scouts du Canada. Ces parents ont décidé de l’inscrire comme scout louveteau chez Scouts Canada afin qu’elle développe ces compétences en anglais.

« Les autres jeunes et les animateurs étaient très inclusifs avec moi, même si je ne pouvais presque pas communiquer avec eux. Ils m’ont aidé lorsque je ne comprenais pas et traduisais pour moi, » se rappelle Ana-Alexandra. « C’était ma première fois que je voyais ce que signifias faire partie de la grande famille scoute, un endroit où l’intimidation n’est pas tolérée. »

Un autre PPJ et scout de l’Ontario, Riley R., partage des réflexions semblables. « La Journée du chandail rose est une journée où tout le monde est traité de façon semblable. C’est une journée où l’on peut s’exprimer librement, et être soi-même sans avoir peur d’être critiqué. »

Finalement, le PPJ et scout en Ontario, Quinn M., conclut en disant que les scouts offrent une culture inclusive et ouverte envers tous. Chaque fille et chaque garçon sont acceptés comme ils sont. C’est ce qui rend le scoutisme aussi formidable!

De nos jours, la Journée du chandail rose est aussi célébrée en Australie, en Nouvelle-Zélande, en France, au Liban, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Joignez-vous aux scouts lors de la Journée du chandail rose le 27 février 2019!

Portez un vêtement rose et votre foulard scout à l’école pour sensibiliser les gens à la lutte contre l’intimidation, et faites preuve de solidarité envers ceux qui ont été ou se font intimider. #LesScoutsS’unissent

Si quelqu’un que vous connaissez est victime d’intimidation, parlez-en à un adulte de confiance comme votre enseignant, un animateur ou un parent. Vous pouvez aussi appeler ou texter un conseiller formé chez Jeunesse, J’écoute gratuitement.  Prenez les mesures nécessaires pour prévenir l’intimidation à l’aide de ces ressources scoutes et renseignez-vous sur la cyberintimidation.

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.