Nous vous informons qu'une maintenance programmée de Scouts.ca aura lieu à partir de 20 h 30 HNE, aujourd’hui, le 18 avril 2024. Le site Web sera inaccessible pendant une courte période, estimée entre une et deux heures. Merci pour votre patience!

Scouts Canada présente ses excuses aux peuples autochtones

Un pas important dans notre cheminement vers la réconciliation

Les valeurs fondamentales de Scouts Canada sont la bonté, le respect des autres et la progression personnelle, mais nous n’avons malheureusement pas toujours été fidèles à ces valeurs. Le mouvement scout n’a pas toujours été un environnement sûr et inclusif pour tous les jeunes, et nous en sommes navrés.

Le système canadien de pensionnats et d’externats a utilisé le programme scout, avec les institutions religieuses chrétiennes, pour dépouiller les jeunes autochtones de leurs identités culturelles.

Afin d’avoir une organisation accueillante où tous les jeunes et les bénévoles se sentent à leur place, nous devons d’abord reconnaître les erreurs que nous avons commises, présenter nos excuses et assumer la responsabilité de nos actes à l’encontre des Premières nations, des Métis et des Inuits. 

Media : 
Anissa Stambouli
anissa.stambouli@scouts.ca 

En cas de crise, les personnes autochtones peuvent rejoindre un intervenant autochtone bénévole (selon les disponibilités) en textant les mots PREMIÈRES NATIONS, INUIT ou MÉTIS au 686868 (dans le cas des jeunes) ou au 741741  (dans le cas des adultes).

Nos excuses

Aux Premières Nations, aux Métis et aux Inuits, Nous sommes devant vous aujourd’hui dans un esprit de vérité, de responsabilité et de guérison. C’est avec humilité que nous sommes ici, et nous vous remercions de nous donner la possibilité de prononcer ce message, que nous aurions dû prononcer il y a très longtemps. Ce message est : nous sommes sincèrement désolés. 

Plus que jamais, il est évident que le mouvement scout canadien doit assumer la responsabilité de certaines erreurs douloureuses et peu glorieuses de son histoire. En particulier, nous voulons reconnaître publiquement que notre mouvement a joué un rôle direct et, parfois, un rôle de complice, dans l’éradication des cultures autochtones sur le territoire que nous appelons aujourd’hui le Canada.

Au nom de Scouts Canada, et des prédécesseurs de notre mouvement, nous sommes sincèrement désolés pour le mal que nous pensons avoir infligé aux enfants, aux familles, aux communautés et aux nations autochtones. Et soyons clairs : nous sommes également désolés pour les séquelles de nos erreurs, qui perdurent encore aujourd’hui. Nous sommes désolés pour le rôle que le scoutisme a selon nous joué dans la perpétuation des mécanismes formels et informels de racisme et de discrimination, et pour les nombreuses injustices perpétrées contre les peuples autochtones au nom du colonialisme et de l’impérialisme.

Nous nous excusons auprès des Premières nations, des Inuits et des Métis d’avoir dû attendre si longtemps avant que notre mouvement écoute et comprenne le rôle négatif que nous pensons avoir joué dans nos relations avec les peuples autochtones. 

 

Nous sommes très conscients de l’énorme responsabilité qui pèse sur notre organisation. Puisque nous avons un impact sur plus de 45 000 jeunes et familles à travers le pays qui sont directement impliqués dans le scoutisme, nous savons que nos paroles et nos actes sont lourds de conséquences. C’est une responsabilité que notre organisation prend très au sérieux, et qui s’accompagne de la nécessité de rendre des comptes pour nos actes. 

Nous avons passé les dernières années à analyser notre histoire. Nous savons que le scoutisme, comme mouvement mondial, a émergé sur un fond de colonialisme et d’impérialisme européen et canadien. Et avec ces tristes forces historiques sont venus le racisme, le suprémacisme blanc et l’intention d’asservir les peuples autochtones. Le mouvement scout au Canada n’a malheureusement pas échappé aux éléments négatifs de cette histoire. 

 

Nous avons mené une enquête approfondie, qui a inclus des recherches dans les archives menées par des historiens professionnels, l’examen des témoignages des survivants des pensionnats et des externats qui ont partagé leur expérience avec la Commission de vérité et de réconciliation, ainsi que des discussions en profondeur avec notre groupe consultatif autochtone.

En jetant un regard objectif, nous pensons que le scoutisme s’est déployé en collaboration avec les pensionnats et les externats à travers le Canada, à une échelle importante et indéniable. En raison de l’esprit et de l’intention impérialistes du mouvement scout à l’échelle mondiale à cette époque, le scoutisme s’inscrivait naturellement dans les objectifs fondamentaux de ces écoles.

C’est avec beaucoup de tristesse et de honte que nous reconnaissons que notre mouvement a joué un rôle dans ce terrible système conçu pour effacer les cultures des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Le scoutisme a dévalorisé ces cultures, mais il les a aussi romancées et utilisées à ses propres fins. Selon nous, le scoutisme s’est approprié les cultures autochtones pour promouvoir ses propres façons d’être et d’apprendre. Nous avons déployé nos programmes sur vos territoires pendant plus d’un siècle, sans reconnaître les actions et les torts que notre organisation a causés, et sans jamais nous demander quel type d’impact nos actions avaient sur les peuples autochtones.

Le scoutisme existe depuis 115 ans. L’une de nos valeurs fondamentales a toujours été la protection de la nature. Nous n’avons toutefois jamais tenu compte des perspectives, des valeurs et des pratiques ancestrales de gestion du territoire qui sont ancrées dans le mode de vie traditionnel des Autochtones. Cette exclusion n’était pas le fruit du hasard. Elle était délibérée. 

 

Le mouvement scout auquel je veux appartenir ne se contente pas de reconnaître cette réalité, il en tire les leçons. Le scoutisme auquel je veux appartenir est un mouvement qui lutte contre le racisme, la discrimination et l’exclusion en tout temps. 

Nous nous considérons comme un mouvement fondé sur des valeurs et nous prenons au sérieux notre mission de former des jeunes débrouillards, mieux préparés à réussir dans le monde. Mais nous savons aussi qu’à bien des égards, nous n’avons pas été fidèles aux valeurs que nous avons toujours défendues, et nous sommes ici aujourd’hui pour vous dire que comme organisation, nous devons faire mieux.

À l’avenir, nous devrons être à la hauteur de nos valeurs de confiance, d’équité et de respect, tout en basant nos actions futures sur la réciprocité. Nous devons bâtir une organisation et un mouvement en rupture avec notre relation originelle raciste et paternaliste avec les Premières nations, les Inuits et les Métis. C’est ce qu’il faut faire pour envoyer un message authentique d’inclusion et de respect à tous ceux et celles qui veulent appartenir à notre mouvement. C’est ce qu’il faut faire pour véritablement réparer les torts que nous pensons avoir causés.

Aux membres actuels, anciens membres et futurs membres de Scouts Canada : nous reconnaissons que la diversité du scoutisme au Canada implique que les membres de notre mouvement auront différentes positions concernant la reconnaissance des torts passés et actuels causés par le scoutisme aux communautés autochtones. Le moment est toutefois venu pour nous tous de comprendre et de reconnaître l’importance de ces excuses comme une première étape cruciale dans l’établissement d’une nouvelle relation entre notre mouvement et les peuples autochtones.

Nous aurons besoin de votre aide pour forger cette nouvelle relation. Nous devons donner l’exemple aux jeunes que nous servons en faisant avancer l’engagement de Scouts Canada sur la voie de la vérité et de la réconciliation. 

 

Aux Premières Nations, aux Inuits et aux Métis : nous comprenons que vous prenez soin de ce territoire depuis des temps immémoriaux. Alors que notre organisation chemine vers la vérité au fil de notre apprentissage, nous espérons que vous pourrez un jour nous considérer comme des alliés et des amis de confiance. Nous sommes conscients que les actions que nous prenons pour favoriser la réconciliation doivent être conçues en collaboration avec les communautés auxquelles nous avons causé du tort. Mais certaines actions sont claires pour nous.

Nous pensons que notre programme doit changer pour refléter fidèlement notre histoire et célébrer les cultures autochtones. Nous pensons que la façon dont le scoutisme est pratiqué et les lieux où il est déployé doivent permettre aux communautés autochtones de se l’approprier, si le scoutisme est le bienvenu dans ces communautés. Et nous croyons que la façon dont nous utilisons nos ressources et notre influence au sein de notre mouvement doit contribuer à aider et à habiliter les peuples autochtones.

Les excuses que nous présentons aujourd’hui sont une étape nécessaire, mais nous reconnaissons que ces mots doivent être soutenus par des gestes pour avoir véritablement du sens. Nous voulons agir avec transparence et créer des moyens pour que vous puissiez nous demander des comptes par rapport à nos actions. 

 

Nous ne pouvons malheureusement pas changer notre passé. Mais nous pouvons forger notre présent et notre avenir. J’espère qu’avec ces excuses, nous pourrons travailler à bâtir une nouvelle relation basée sur la confiance et le respect mutuel.

Nous sommes conscients que nous avons la responsabilité de vous prouver que nous agissons de bonne foi, et nous assumons cette responsabilité avec sérieux et humilité. Je suis conscient(e) que nous vous demandons de nous accorder ce que nous ne vous avons jamais accordé : un esprit de confiance, de respect et d’amitié, ainsi que votre temps pour nous aider à bâtir une nouvelle relation qui puisse commencer à guérir les torts que nous vous avons causés.

Nous comprenons que le cheminement n’est pas facile, mais nous nous engageons à avancer à vos côtés, si vous choisissez d’accepter le message que nous vous présentons aujourd’hui.

Nous vous remercions sincèrement pour le temps que vous nous avez accordé et pour l’espace que vous nous offrez pour présenter ces excuses, que nous aurions dû présenter il y a très longtemps. 

 

Passer à l'action

Participez à une conversation compatissante, mature et bienveillante sur ce qu’il faut faire pour rendre ensemble Scouts Canada plus équitable et inclusif. Les séances sont ouvertes à tous les membres de Scouts Canada, à nos partenaires et aux autres organisations scoutes à l’international. 

Passé, présent et avenir : comprendre notre passé pour créer un avenir authentiquement inclusif 

Participer à une séance