Amener l’aventure scoute à l’école

Le groupe 1st Keewatin

Le groupe 1st Keewatin, qui est basé à l’école publique Keewatin, a connu une augmentation de 88,2 % de son nombre de jeunes membres cette année. La commissaire de groupe Olean Jones a pris le temps de discuter avec nous au sujet de ce programme qui a lieu à l’école et de quelles façons ce dernier a permis à encore plus de jeunes de la communauté de profiter de l’aventure scoute.

Le groupe 1st Keewatin offre actuellement le programme de scouts castors et louveteaux à l’école Keewatin. En tant qu’enseignante retraitée, Olean voulait offrir d’incroyables expériences de plein air aux jeunes.

« Au fur et à mesure que je travaillais sur la mise en œuvre du programme, il semblait évident que la mission de Scouts Canada de développer des jeunes bien équilibrés, mieux préparés à la réussite dans le monde, grâce à des aventures de plein air, correspondait bien à la vision de l’école liée à l’éducation sur le plein air », a révélé Olean. « Le groupe fait sortir les jeunes dehors autant que possible. Qu’il s’agisse d’un jeu ou d’une chasse aux insectes, ils essaient de rendre le programme aussi excitant que possible. »

Avons-nous mentionné que le groupe se pratique même à allumer des feux? Quelle journée excitante à l’école!

1st Keewatin Group

Le programme des louveteaux a lieu à l’école lors de la deuxième pause. Les enseignants de l’école aident à mettre en œuvre le programme avec l’aide de bénévoles. Ce programme en est à sa troisième année et continue de gagner en popularité. Les évènements importants incluent le coup d’envoi du camp de la jungle, lors duquel toutes les meutes de louveteaux se rassemblent pour participer à un évènement thématique sur le livre de la jungle. Les jeunes font aussi, entre autres, du canot-camping, de la pêche sur la glace et un feu de camp communautaire pour souligner l’anniversaire de Baden Powell.

« J’attribue le succès que nous avons eu à d’autres enfants à l’école qui nous ont vus en action. Ils voient les activités qui ont lieu à l’extérieur et ils se disent, je veux faire ça », affirme Olean. Nous avons aussi beaucoup de frères et sœurs qui démontrent de l’intérêt. C’est pourquoi nous avons maintenant une colonie de castors les lundis soirs. »

Les efforts de sensibilisation auprès des groupes autochtones ont permis à des jeunes des communautés avoisinantes de profiter aussi de ce programme. Souvent les bureaux des bandes subventionnent même les frais d’inscription pour les enfants.

« Grâce au soutien de la communauté, notre coup d’envoi pour l’inscription de l’automne a lieu au centre récréatif », révèle Olean, « tous ceux qui le souhaitent peuvent en apprendre plus sur le programme. Cet évènement nous aide beaucoup et augmente vraiment le nombre d’inscriptions. »

Le partenariat avec une école donne au groupe 1st Keewatin un accès direct aux jeunes de la communauté. Une section sur le babillard de l’école leur est réservée afin de mettre de l’information sur le programme, de parler des activités et de mettre des photos. Le groupe peut même donner des pamphlets aux élèves de l’école à l’automne.

Le groupe 1st Keewatin croit sincèrement que plus de jeunes de leur région devraient se joindre aux scouts pour la simple et bonne raison qu’ils vivent dans le Nord de l’Ontario. Certaines connaissances de base sur les techniques de survie peuvent dépanner, mais ce sont les longs hivers qui compliquent la tâche.

« La plupart des élèves ne veulent pas passer la journée assis dans une salle de classe. Ils veulent sortir dehors, se salir les mains et acquérir des compétences de leadership pendant leur parcours, » affirme Olean. « Les enfants apprennent même à résoudre des conflits ce qui les aide à travailler ensemble. »

Nous remercions la commissaire de groupe Olean Jones d’avoir partagé son programme scout unique avec Vie de scout.

1st Keewatin Group

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.