7 trucs liés aux principes Sans trace

La philosophie Sans trace mise en pratique par les adeptes de plein air compte sept principes :

  • Se préparer et prévoir
  • Utiliser les surfaces durables
  • Gérer adéquatement les déchets
  • Laisser intact ce que l’on trouve
  • Minimiser l’impact des feux
  • Respecter la vie sauvage
  • Respecter les autres usagers

Ces principes ne sont pas compliqués, mais il est parfois difficile de tous les mettre en œuvre lorsque nous sommes en nature. Voici sept trucs liés aux principes Sans trace afin de vous faciliter la vie comme visiteur responsable dans la nature.

 

  1. Trouvez une double utilité à votre équipement

Il y a plusieurs bonnes raisons pour effectuer une bonne planification avant de partir à l’aventure dans la nature, entre autres pour assurer votre sécurité personnelle. Mais une bonne planification nous aide aussi à minimiser notre impact sur la nature. Par exemple, si vous planifiez un itinéraire raisonnable, vous n’aurez jamais besoin d’improviser un emplacement de camping lorsque le soleil commence à se coucher – avec tout le tort que cela peut causer à la nature.

N’amenez que le nécessaire, il est moins probable que vous laissiez accidentellement quelque chose derrière vous après votre visite. Trouvez des façons créatives de réduire ce que vous emportez lors d’une aventure dans l’arrière-pays. Une grande tasse peut servir de bol, et avez-vous même besoin d’une assiette? Pourquoi apporter une fourchette et une cuillère alors qu’une cuillère-fourchettepeut faire leur deux? Partagez le dentifrice et le chasse-moustiquepuisqu’il n’est pas nécessaire que chacun apporte le sien. Il y a bien d’autres façons de réduire ce que vous emportez dans une aventure – soyez créatif lorsque vous planifiez!

 

  1. Utilisez des poids pour fixer votre tente

Le camping sur des surfaces durables est un bon moyen de minimiser votre impact sur la nature, mais il représente un défi pour les campeurs : comment installer vos piquets de tente sur un sol dur et compact, ou même sur du roc? Utilisez des poids improvisés qui peuvent agir comme des piquets de tente quand le sol est trop dur pour les enfoncer. Il y a plusieurs façons créatives d’utiliser des poids pour fixer votre tente. Si votre site est particulièrement venteux et exposé, vous pouvez commencer par rassembler quatre grosses pierres et les placer à l’intérieur de votre tente dans les coins. Pour étirer les murs de votre tente et fixer votre toile, utilisez des cordes d’ancrage. Vous pouvez les attacher aux arbres avoisinants (debout ou tombés), aux racines qui sortent du sol, ou encore autour de rochers. Si vous ne trouvez pas de roches assez grosses, vous pouvez amasser de plus petites roches dans un sac fourre-tout et l’utiliser comme poids.

Truc additionnel : Utilisez des cordes d’ancrage réfléchissantesafin que personne ne trébuche sur votre campement pendant la nuit.

 

  1. Réglez le problème de l’excès d’emballage avant de partir

Il est généralement plus facile d’éliminer correctement les déchets dans la civilisation que dans la nature. Profitez de ce fait et réduisez vos déchets avant même de vous lancer sur le sentier. Vous apportez des barres granolas lors de votre sortie? Recyclez la boîte avant de partir, c’est une chose de moins à amener.

 

  1. Mettez votre mémoire à niveau

La meilleure façon de ne pas succomber à la tentation d’emporter un souvenir lors d’une aventure est de prendre une photo à la place. Préparez-vous à prendre autant de photos que vous le souhaitez en mettant à niveau la carte SD de votre appareil photo numérique, ou simplement en emportant une carte de rechange. Amenez aussi de piles de rechange.

 

  1. Construisez un feu sur buttes

Les feux de camp mal situés peuvent avoir un impact négatif sur la nature. Vous pouvez minimiser l’impact de votre feu de camp à n’importe quel endroit en faisant un feu sur buttes. Sur une couverture ignifuge, construisez un monticule de terre minérale. Votre monticule doit mesurer au moins quarante centimètres de haut et être deux fois plus large. Ce monticule aidera à protéger la terre de la chaleur de votre feu. Faites un creux dans le haut de votre monticule pour votre feu ; votre monticule devrait ressembler à un volcan miniature. Profitez de votre feu le soir et éteignez-le complètement quand vous avez terminé. Le matin, assurez-vous que les cendres de votre feu sont froides au toucher. Répandez les cendres et le sol minéral pour laisser votre site aussi naturel que vous l’avez trouvé.

 

  1. Amener des jumelles

Pour respecter la faune, il faut se taire et s’éloigner suffisamment pour que les animaux que vous voyez ne se sentent pas menacés. Cependant, profiter de la nature, c’est souvent profiter au maximum de l’observation de la faune, d’autant plus que certaines observations peuvent être très rares.

Préparez-vous à profiter au maximum de vos rencontres avec la faune en emportant de bonnes jumelles. Gardez-les dans un endroit pratique, comme le haut de votre sac à dos ou la poche de votre veste.

Un bon zoom sur un appareil photo est une autre bonne façon d’observer la faune à distance – et vous pouvez capturer le moment présent en même temps!

 

  1. Pensez couleurs neutres

Être respectueux envers les autres visiteurs ne se limite pas à réduire votre impact sonore. Vous pouvez également minimiser l’impact visuel que vous avez sur les autres en utilisant un équipement qui s’intègre à l’environnement naturel avoisinant. La plupart du temps, les gens préfèrent ne pas voir votre tente orange vif de l’autre côté du lac ou votre sac à dos fluorescent de l’autre côté de la vallée.

Bien sûr, les couleurs vives peuvent sauver des vies en cas d’urgence, alors amenez avec une couverture d’urgence orange,un miroir de signalisationet des fusées éclairantes si vous en avez besoin. Et n’oubliez jamais d’apporter un sifflet! Mais ne sifflez pas dedans, sauf si vous en avez vraiment besoin.

Responses

Leave a Reply

Your email address will not be published.