Nouveau Coronavirus - Mise à jour : 19 octobre 2021: Consultez les actions prises par Scouts Canada alors que nous continuons à suivre les directives du gouvernement et des agences de la santé pour favoriser le maintien de la santé publique. Consultez les recommandations et informez-vous ici. En savoir plus sur l’obligation de vaccination de Scouts Canada.

COVID-19

Foires aux questions

OBLIGATION DE VACCINATION POUR TOUS SES MEMBRES

Oui. La date du 1er novembre a été choisie parce qu'elle permet de respecter le délai requis entre la dose 1 et la dose 2 des vaccins approuvésainsi qu’une période supplémentaire de 14 jours après la deuxième et dernière dose de vaccin requise pour obtenir le statut de vacciné complet. 

Pour l'instantseuls les vaccins approuvés par Santé Canada (c.-à-d. Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca). 

Dans les provinces ou municipalités où les gouvernements stipulent une procédure spécifique ou l'utilisation d'un passeport, Scouts Canada exigerait que ces procédures soient adoptées, par exemple le passeport vaccinal (code QR) au Québec. Dans le cas des provinces ou des commissions scolaires qui ont des exigences liées à l'accès en personne aux bâtiments ou à l'utilisation de l'école après les heures d'ouverture, on s'attend à ce qu'une procédure et un document connexes soient requis. 

NOTE : Dans tous les cas, les lois fédérales et provinciales DOIVENT être suivies en plus des règles de Scouts Canada. Contactez votre conseil local pour plus d'informations. 

La décision a été prise par le conseil des gouverneurs de Scouts Canada sur la recommandation effectuée par la direction de Scouts Canada. Scouts Canada croit que la vaccination est la clé d'un retour sécuritaire et réussi aux activités scoutes en personne et de la sécurité de notre communauté. 

Oui, à partir du 1er novembre 2021, toutes les personnes présentes à une activité en personne de Scouts Canada devront être entièrement vaccinées. 

 Depuis le début de la pandémie, Scouts Canada a fondé ses décisions sur un ensemble de principes directeurs approuvés par le conseil des gouverneurs concernant la gestion de la pandémie de la COVID, à savoir : Scouts Canada prendra des décisions fondées sur le risque, suivra toujours la législation fédérale et provinciale et suivra rapidement les actions des autres - en particulier des commissions scolaires. Plus important encore, Scouts Canada a toujours pris une position de leader dans le domaine de la sécurité des jeunes et a donné l'exemple des comportements attendus en matière de sécurité publique et de leadership civique. Les responsables de la santé publique continuent de préconiser fortement la vaccination comme l'étape la plus importante pour mettre fin à la pandémie, Scouts Canada soutient cette position. 

Le Canada étant dans la position enviable d'avoir plus de 80% de la population éligible vaccinée et le gouvernement fédéral, les institutions d'éducation et les entreprises soutenant le déploiement du vaccin, Scouts Canada a déterminé qu'une position de leadership et de clarté aidera à assurer la sécurité continue de nos jeunes et de nos membres. 

Oui, en principe, le mandat de vaccination s'étendra aux jeunes de 12 ans et moins à mesure que les vaccins seront approuvés pour les enfants. Scouts Canada continuera à surveiller les développements en matière d'admissibilité aux vaccins tout en continuant à suivre nos principes directeurs avant de prendre une décision future et établir un échéancier.

Scouts Canada continuera à mettre à jour ses politiques en fonction des directives de la santé publique. 

Oui. Tous les membres ont jusqu'au 1er novembre 2021 pour être entièrement vaccinés. Après cette date, seules les personnes entièrement vaccinées qui ont soumis et enregistré leur autodéclaration, ou qui ont une exemption approuvée et enregistrée, peuvent assister à des rencontres ou à des activités en personne (sous réserve de la législation fédérale ou provinciale qui peut précéder cette date).

Depuis le début de la pandémie, Scouts Canada a pris la position d'assurer, autant que possible, la sécurité de nos jeunes et de nos membres qui participent au scoutisme, conformément à nos principes directeurs. De plus, en tant que l'une des plus grandes organisations jeunesse au Canada, nous avons la responsabilité civique et communautaire de donner l'exemple et de reconnaître que les gouvernements, les hôpitaux et les ministères de l'éducation sont équipés d'une expertise spécialisée à laquelle nous n'avons pas accès. En principe, nous continuerons à suivre l'orientation de nos dirigeants fédéraux, provinciaux et municipaux et à offrir des aventures scoutes sécuritaires et amusantes. Compte tenu de la complexité et de la variabilité des exigences dans différents domaines, Scouts Canada a pris la position de fournir des éclaircissements à ses membres et d'adopter une approche plus prudente, en veillant à ce que la sécurité de nos jeunes demeure la priorité. Sans l'approbation du vaccin pour les jeunes de moins de 12 ans, nous avons pris une décision fondée sur le risque pour nous assurer que tous les membres admissibles travaillant avec nos jeunes sont vaccinés.

Étant donné la complexité et la variabilité des exigences dans les différentes commissions scolaires, zones géographiques, provinces, municipalités et activités, Scouts Canada a fait une évaluation basée sur le risque que, même s'il y aura des incohérences dans certaines parties du pays, une position claire sur les exigences de vaccination pour le scoutisme en personne sert mieux nos jeunes, nos parents et nos membres scouts. 

Avant de participer à une activité ou une rencontre en personne, tous les jeunes, les animateurs et le personnel devront déclarer eux-mêmes leur statut vaccinal via MyScouts (procédure et calendrier à confirmer). Les parents et les autres personnes qui souhaitent participer à des rencontres en personne, mais qui n'ont pas de compte MyScouts, devront déclarer leur statut vaccinal au responsable scout de de l'activité avant de participer (de la même manière que nous avons procédé à une auto-évaluation de dépistage). Si vous demandez une exemption, celle-ci doit être complétée, y compris l'approbation, avant la participation. 

À moins que la législation ne l'exige, les groupes et les sections ne recueilleront pas de renseignements médicaux, mais demanderont aux membres de déclarer eux-mêmes leur statut vaccinal, qui sera enregistré sur MyScouts.ca (des informations plus précises seront disponibles lorsqu'elles seront prêtes). Les membres qui ne déclarent pas leur statut vaccinal ou qui n'ont pas demandé d'exemption seront considérés comme non vaccinés et ne seront pas autorisés à participer à des activités scoutes en personne pour le moment. 

Dans les provinces ou les régions où les gouvernements stipulent une procédure spécifique ou l'utilisation d'un passeport, Scouts Canada exigera que ces procédures soient adoptées, par exemple le passeport-vaccin (code QR) au Québec. Dans le cas des provinces ou des commissions scolaires qui ont des exigences liées à l'accès en personne aux bâtiments ou à l'utilisation de l'école après les heures d'ouverture, on s'attend à ce qu'une procédure et un document connexes soient requis. De plus amples informations seront communiquées lorsqu'elles seront disponibles. Les conseils fourniront des directives plus précises à leurs membres. 

Oui, vous le pouvez. Toute personne qui ne peut pas être vaccinée pour des raisons médicales ou religieuses peut demander une dérogation. Votre exemption approuvée sera enregistrée dans MyScouts - vous ne devez la fournir qu'une seule fois. Des directives et des instructions spécifiques pour demander une exemption sont en cours d'élaboration et seront fournies lorsqu'elles seront disponibles. Scouts Canada suivra toutes les exemptions législatives définies par les provinces en ce qui concerne la COVID-19. 

Une exemption médicale sera enregistrée dans le dossier MyScouts du membre. L’animateur responsable ou la personne-ressource d'une section pourra vérifier ces renseignements dans les dossiers MyScouts applicables à sa section. De même, les CG pourront accéder à ces renseignements dans leur dossier MyScoutsÀ titre de rappel, toutes les informations personnelles contenues dans MyScouts sont confidentielles, chaque membre signe un Code de conduite comprenant une déclaration de respect de la vie privée et de confidentialité comme condition pour participer aux activités scoutes.  

Tous les renseignements personnels sur la santé sont confidentiels. Votre autodéclaration de vaccination sera conservée de manière confidentielle comme toute autre information médicale et privée et ne sera partagée que si cela est nécessaire pour la sécurité de l'enfant. 

Dans de nombreuses provinces, l'obligation de porter un masque à l'intérieur des bâtiments, notamment des écoles, est toujours en vigueur. Toutes les directives de santé publique telles que le port du masque, la distance sociale et le lavage fréquent des mains demeurent en vigueur. Reportez-vous à la l'étape actuelle de Scouts Canada et à la norme associée. 

Bien que nous soyons convaincus que la vaccination est la meilleure façon de réduire le nombre de cas de la COVID-19, non, si vous ne participez pas à l'activité et que vous déposez votre enfant en toute sécurité dans le stationnement ou dans un endroit similaire, vous n'êtes pas tenu d'être vacciné. 

À partir du 1er novembre 2021, tous les membres du personnel, les jeunes, les membres de Scouts Canada et les visiteurs des bâtiments ou des installations de Scouts Canada devront être entièrement vaccinés. Cela inclut les bureaux, les sièges sociaux, les camps et les salles de rencontre de Scouts Canada (sous réserve de la législation fédérale ou provinciale qui pourrait précéder cette date). L'exception à cette règle est la location de propriétés par des tiers qui ont un contrat de location existant pour l'utilisation d'une propriété ou d'un bâtiment de Scouts Canada et qui ont l'usage exclusif d'une propriété ou qui peuvent être isolés des activités scoutes ou d'autres utilisateurs. 

Nous prévoyons que dans de nombreuses provinces, les enfants qui auront douze ans à n'importe quel moment de l'année en 2022, seront admissibles à la vaccination au début de 2022. Tout comme les enfants qui auront douze ans en 2021 peuvent être vaccinés dès maintenant. Nous encourageons tout le monde à prendre les dispositions appropriées pour la vaccination dès que leurs enfants sont éligibles le plus tôt possible. La vaccination est la clé pour mettre fin à la pandémie et aider nos communautés à prospérer. Les enfants peuvent continuer à profiter du scoutisme en personne en attendant d'être complètement vaccinés, à condition que cela se fasse dans un délai raisonnable par rapport à la date à laquelle ils peuvent être vaccinés. 

NOTE : Les conseils et les groupes suivront les politiques de santé provinciales et locales en plus des politiques de Scouts Canada comme nous l'avons fait tout au long de la pandémie. 

Si un membre ou un bénévole de plus de 12 ans n'a pas déclaré son statut vaccinal, il sera supposé qu'il n'est pas vacciné et qu'à ce titre, il ne peut plus participer aux activités ou à la planification en personne. Les membres non vaccinés peuvent continuer à participer à des activités virtuelles si elles sont disponibles et applicables (veuillez noter que le scoutisme virtuel n'est pas disponible à grande échelle pour le moment). 

Actuellement, dans le cadre du processus d'inscription, il est demandé aux bénévoles et aux jeunes membres de fournir toute information médicale pertinente qui pourrait être nécessaire pour participer aux Scouts (par exemple, allergies graves, utilisation d'Epi-Pen, Code de conduite, comportements attendus et engagement envers les valeurs du scoutisme, etc.) Cela s'étend à l'autodéclaration de vaccination de nos membres admissibles. 

À partir du 1er novembre 2021, tous les membres du personnel, les jeunes, les membres de Scouts Canada et les visiteurs des bâtiments ou des installations de Scouts Canada ou participant à des activités en personne devront être entièrement vaccinés ou avoir une exemption médicale ou religieuse approuvée. Les personnes qui choisissent de ne pas être vaccinées sans demander d'exemption ne peuvent pas participer aux activités en personne, mais peuvent continuer à être membres de Scouts Canada. 

La position de Scouts Canada est à la fois une position de valeurs et de santé et sécurité. Nous valorisons également l'inclusion comme un principe clé de notre identité. Par conséquent, nous encourageons les jeunes et les bénévoles à considérer les opportunités virtuelles disponibles auxquelles ils pourraient participer. 

Bien que les activités virtuelles pour les jeunes ne soient pas très répandues, nous les encourageons à participer du mieux qu'ils peuvent et en fonction de ce qui est offert. Pour les bénévoles, il existe des rôles disponibles pour un soutien uniquement virtuel dans lesquels ils peuvent fournir un service communautaire significatif. 

Tous les membres ont jusqu'au 1er novembre 2021 pour être entièrement vaccinés. Après cette date, seules les personnes entièrement vaccinées ayant soumis et enregistré leur autodéclaration, ou disposant d'une exemption approuvée et enregistrée, pourront assister aux rencontres ou activités en personne. Nous n'effectuerons pas de remboursements aux membres actuels pour la période de scoutisme 2021.  Si vous vous êtes inscrit depuis le 1er septembre 2021 pour la période de Scoutisme 2022, la politique de remboursement actuelle permet un remboursement jusqu'au 31 janvier 2022.  Après cette date, la politique de remboursement standard de 30 jours s'applique.

IL EST TEMPS DE REPRENDRE LES ACTIVITÉS SCOUTES

Pour assurer la durabilité du scoutisme comme communauté dynamique et chef de file en matière de leadership jeunesse, à la fois à court et à long terme, nous continuons d’agir avec prudence. Nous n'agirons pas en premier, mais nous apprenons rapidement des autres en nous ajustant en fonction des conseils, des directives et des règlements provinciaux.

La réponse de Scouts Canada à la COVID-19 a été guidée par les principes suivants : 

  • Reprendre les activités scoutes quand il est sécuritaire de le faire
  • Ne pas être le premier à agir, mais emboîter le pas rapidement
  • Apprendre des autres et du processus et de l'impact de la rentrée scolaire
  • Retour progressif aux activités scoutes — étapes
  • Respecter les exigences provinciales — utiliser une norme nationale appliquée dans un cadre régional et échelonnée

Scouts Canada ouvrira les inscriptions anticipées pour l'année scoute 2022 le 1er septembre 2021. Il ne s’agit pas d’un nouveau processus, depuis des années, Scouts Canada offre l'inscription anticipée aux nouveaux membres et membres actuels en mai. Nous avons seulement changé les dates cette année, en raison du passage de l'année d'inscription de (septembre-août) à (janvier-décembre). 

Comme lors des années précédentes, les membres actuels inscrits disposeront d'une période de deux semaines pour assurer leur place dans leur groupe. Ensuite, le 15 septembre 2021, les inscriptions seront ouvertes pour les nouveaux membres et les membres dont l’adhésion est échue. Chacun pourra s'inscrire pour 2022 au moment qui lui conviendra - jusqu'en janvier 2022 et au-delà.

Scouts Canada n'a pas augmenté sa cotisation. Scouts Canada offrira une adhésion de 12 mois pour un montant forfaitaire unifié de 230 $. Nous avons gardé les mêmes frais parce que nous sommes conscients que de nombreuses familles peuvent être confrontées à des perturbations sans précédent.

Nouveauté - 15 $ de chaque inscription payée seront remis au groupe.

En ces temps incertains, où la collecte de fonds peut être plus difficile, Scouts Canada soutient ses groupes en réaffectant 15 $ de chaque inscription de jeune payée au groupe. En agissant ainsi, Scouts Canada espère permettre aux groupes d'offrir aux jeunes des aventures scoutes encore plus grandes au cours de la nouvelle année scoute.

PROPRIÉTÉS

Scouts Canada coordonne ses activités avec celles de ses diverses propriétés pour s'assurer qu'elles respectent les directives en matière de santé et d'hygiène et qu'elles sont prêtes à accueillir des activités scoutes cet automne. Nous ajouterons une section « Propriétés pouvant accueillir des activités scoutes » sur la page des ressources scoutes dès la semaine prochaine. Vous y trouverez la liste des propriétés ouvertes ainsi qu'un lien pour réserver une plage horaire pour votre activité.

DISTANCIATION PHYSIQUE

Dans tous nos sondages, nos consultations et nos commentaires (pour cette norme), la majorité des parents souhaitent que les jeunes participent aux activités en plus petites équipes. Conformément aux directives des ministères provinciaux de la Santé et de l'Éducation (Scénario 2), nous avons proposé une approche équilibrée basée sur le risque qui tire parti des considérations pratiques du travail avec les jeunes et qui utilise notre programme de base, le système de patrouilles. L'orientation varie, mais, en général, les écoles et les autres organisations jeunesse proposent des cohortes de 8 à 15 personnes au total, y compris les membres adultes de soutien.

En pratique, avec la nécessité de maintenir la règle des deux scouts et de maximiser le ratio jeunes/adultes (8:1), c'est l'utilisation la plus efficace des ressources des scouts tout en maximisant la méthodologie du système de patrouille qui est au cœur du scoutisme. Il sera ainsi plus facile pour les animateurs d'adapter le programme, de gérer les risques et de rassurer les parents sur le fait que leurs jeunes peuvent vivre l'expérience scoute en toute sécurité.

La règle des deux animateurs doit toujours être en vigueur et maintenue.

Pas nécessairement, tant que la règle des deux animateurs est maintenue, vous pouvez soutenir un groupe de 16 jeunes avec deux animateurs. Il est toujours conseillé d'avoir un animateur supplémentaire disponible et, pour les sections plus jeunes, un ou deux parents qui peuvent offrir du soutien. Assurez-vous que les deux animateurs peuvent se voir et s’entendre lorsqu'ils sont avec les jeunes.

Absolument, le total de 16 jeunes est la contrainte pour une activité et un animateur responsable. De nombreuses sections utiliseront des patrouilles de 3 et 4 jeunes et peuvent avoir jusqu'à 4 ou 5 patrouilles. Le modèle de cohorte est conçu pour que les jeunes soient séparés d'une autre cohorte. Dans ce cas, si vous utilisez 4 patrouilles de 4 jeunes, séparez-les pendant toute la durée de l'activité.

De nombreuses activités scoutes que nous organisons, ainsi que celles auxquelles nous participons à l'extérieur, ont des restrictions sur le nombre de participants. La section, en collaboration avec le commissaire du groupe, le cas échéant, devrait en discuter pendant la phase de planification et communiquer ouvertement aux parents et aux jeunes les restrictions, les limites et les "raisons". Nous donnerons toujours la priorité à la sécurité des jeunes et nous mettrons en place des contrôles des risques pour gérer les niveaux de risque dans les limites de tolérance acceptables. Envisagez des alternatives à la façon dont vous allez maximiser le plaisir sans compromettre le total de 16 jeunes. Demandez aux jeunes, ils trouveront sûrement une solution.

Si les 2 animateurs responsables et le commissaire du groupe déterminent que les 2 sections / activités peuvent être organisées indépendamment et peuvent maintenir une distance physique, alors oui. Pour les besoins de cette norme, la section des castors et la section des louveteaux sont des activités séparées et nécessitent des autorisations distinctes. Il serait approprié que le total combiné soit inférieur au maximum de 50 personnes. Si cela n'est pas possible, par exemple, il faut beaucoup de parents et d'assistants dans chaque section, alors il serait important de garantir la séparation. Les scouts, les parents et les autres personnes qui aident ne doivent pas être partagés entre les 2 groupes d'activités.

Cette même logique peut être appliquée à la séparation d'une grande colonie de castors ou d'une meute de louveteaux en 2 activités distinctes. S'ils peuvent fonctionner séparément avec un animateur responsable différent sans partager les ressources, ils peuvent occuper le même endroit (séparé) en même temps.

Pour faciliter ce processus, Scouts Canada fournira des conseils supplémentaires sur la manière de gérer les procédures d’arrivées et de départs ainsi que l’accueil qui maintiennent une distance physique. Les groupes seront fortement encouragés à modifier ces directives en fonction de leur situation et de leurs conditions locales. C'est une excellente occasion d’obtenir l’aide des parents.

Oui - à condition que les contrôles en place respectent ou dépassent les exigences de la norme. Plus précisément, les cohortes (patrouilles), le nettoyage, l'hygiène, l'éloignement physique et avec un consentement parental clair et informé.

LA DISTANCIATION PHYSIQUE - ÉTAPE 4

Lors d'activités à l'intérieur, les masques sont exigés pour tous les participants. Cela s'applique également aux patrouilles (tanières, huttes). Lors d'activités en plein air, les masques ne sont pas obligatoires, sauf si la réglementation locale le prescrit. Les masques ne sont ni recommandés ni exigés pour dormir, par exemple dans des tentes ou à l'intérieur. Il convient d'en tenir compte avec les autres contrôles de risques lors de la planification des activités prévues. Les parents doivent être informés à temps et participer à la planification des activités nocturnes et à la gestion des risques.

POPULATIONS VULNÉRABLES

Cette définition varie légèrement selon les provinces, mais en général, elles suivent toutes la définition du gouvernement fédéral. Pour les besoins de Scouts Canada, elle inclut toute personne qui est :

  • un adulte plus âgé (le risque le plus élevé est celui des adultes de plus de 65 ans).
  • à risque en raison de conditions médicales sous-jacentes (par exemple, maladies cardiaques, hypertension, diabète, maladies respiratoires chroniques, cancer).
  • à risque en raison d'un système immunitaire affaibli par une affection ou un traitement médical (par exemple la chimiothérapie).

NETTOYAGE ET HYGIÈNE

Il est essentiel que le nettoyage ait été effectué avant le début de l'activité suivante. Il est nécessaire de nettoyer toutes les surfaces, les équipements avant et après leur utilisation afin de réduire les risques de contamination croisée et de transmission de maladies. La désinfection associée au lavage des mains est la meilleure prévention contre la transmission. Si les animateurs peuvent s'assurer que le nettoyage a été effectué conformément aux normes requises, un nettoyage supplémentaire ne sera pas nécessaire.

Oui, Scouts Canada fournira des orientations supplémentaires, mais en général, la meilleure pratique consiste à se référer aux autorités sanitaires provinciales ou fédérales, dont voici un exemple : http://www.bccdc.ca/Health-Info-Site/Documents/CleaningDisinfecting_PublicSettings.pdf.

Oui. À condition que le scout responsable ait vérifié et confirmé que les salles de toilettes à utiliser répondent aux exigences de propreté attendues ou les surpassent et que les mesures d'hygiène et de distanciation physique puissent être maintenues. L'utilisation des toilettes doit être considérée comme un élément essentiel de la phase de planification de toute activité scoute. La règle des deux animateurs en tout temps doit toujours être respectée.

SÉLECTION

Si l'on prévoit d'utiliser des espaces publics, il faut en tenir compte dans la préparation de l'activité ou de la rencontre. Il faut éviter les confluents connus ou les « points chauds » où beaucoup d'autres personnes sont susceptibles de se rassembler. S'il existe des zones dans lesquelles d'autres personnes se rassemblent, choisissez un endroit qui limite autant que possible la transmission potentielle et permet autant que possible une distance physique. Cela doit être discuté avec le commissaire du groupe lors de la phase de planification et d'approbation de l'activité, à l'avance et en prévision de celle-ci.

Scouts Canada a modifié une série de questions qui sont utilisées dans les directives provinciales pour les animateurs et a élaboré une liste de contrôle standard pour le dépistage qui sera mise à disposition. Aucun contrôle de température ou contrôle physique n'est requis. Une question est incluse dans la liste de contrôle des présences pour confirmer qu'elle a été remplie.

Nous devons supposer que le parent n'a pas de mauvaises intentions et le prendre au mot : continuer comme si de rien n'était, maintenir une bonne hygiène des mains, le nettoyage et l'éloignement physique.

Si des responsables désignés de l'unité de santé publique le demandent, les animateurs doivent fournir les coordonnées de recherche des contacts comme demandé - consigné sur la feuille de présence. Les animateurs ne doivent pas informer les parents/tuteurs, les jeunes ou les animateurs à moins d'en avoir reçu l'instruction.

ÉQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE

Comme tous les contrôles de sécurité et de risque, ils fonctionnent comme un système, aucune barrière ou contrôle n'est conçu pour être utilisé seul. Si nous concevons un programme autant que possible, si nous dépistons les symptômes, si nous utilisons de bonnes pratiques d'hygiène, nous réduirons le risque à des niveaux acceptables dans le cadre de la tolérance au risque. Soutenez les jeunes avec ce dont ils ont besoin, si vous vous sentez mal à l'aise, portez un masque, des gants ou demandez à quelqu'un d'autre de vous aider.

Cela dépend. Si l'activité en cours et les conditions (météo, temps, autres personnes) n'ont pas changé de manière significative, alors non, le commissaire du groupe peut approuver qu'un seul formulaire puisse être utilisé pour plusieurs activités. Si l'on s'attend à ce que les conditions météorologiques ou de luminosité soient différentes, ou si l'activité à mener est différente, il peut être approprié de mettre à jour les plans d'intervention en cas de risque et d'urgence. Un nouveau site présentera probablement des risques différents et des contrôles différents.

DISPOSITIONS RELATIVES À L'ALIMENTATION

Cuisiner dans de petites « bulles sociales » de 2 ou 3 jeunes est un excellent moyen pour les jeunes de pratiquer leurs compétences d’aventures de plein air de camping. Les jeunes peuvent également développer leurs compétences en matière de planification des repas, s'entraîner à préparer de nouveaux menus et être autonomes : planifier, acheter, transporter, ranger, cuisiner, nettoyer et manger leurs propres repas. En cas d'urgence, vous pouvez envisager d'avoir à portée de main des aliments emballés individuellement. Pas de buffet, mais une cuisine partagée - une excellente façon de vivre le scoutisme sous son meilleur jour.

CAMPING

Dans l'intérêt de la sécurité publique, en soutenant les approches des gouvernements provinciaux pour freiner l'augmentation des cas de COVID-19, et pour apporter cohérence et clarté à nos animateurs, parents et jeunes ; nous avons pris la décision d'interdire le camping à court terme dans toutes les opérations de Scouts Canada au Canada. Pour l'instant, cette décision n'a pas de date d'expiration. La norme de  l’étape 2 a été révisée pour tenir compte de ces changements afin d'assurer la cohérence au sein de Scouts Canada.

Nous avons pris cette décision pour équilibrer les risques sécuritaires et légaux pour nos membres, les jeunes et les parents, ainsi que pour continuer à nous aligner sur l'intention des responsables de la santé publique de ralentir la propagation de COVID-19.   

Pour en savoir plus sur l'interdiction de camping à court terme de Scouts Canada, cliquez ici.

En raison de l'augmentation récente du nombre de cas de COVID-19, les autorités sanitaires provinciales/fédérales et les responsables municipaux ont demandé à tous les Canadiens de rester vigilants dans leurs efforts quotidiens pour réduire la propagation de COVID-19.  Scouts Canada est un modèle engagé pour nos jeunes, prenant des mesures qui démontrent activement notre soutien à ces efforts publics.

Il a été estimé que dans un souci de clarté, de cohérence et d'une seule voix pour l'uniformité de Scouts Canada, toutes les activités de camping seront reportées et interdites pour le moment dans toute l'organisation. Cette mesure est conforme à nos principes directeurs selon lesquels nous commencerons à reprendre les activités scoutes, ensemble, lorsqu'il sera possible de le faire en toute sécurité. Nous ne serons pas les premiers à agir, mais nous emboîterons le pas rapidement.

Pour en savoir plus sur l'interdiction de camping à court terme de Scouts Canada, cliquez ici.

APPROBATIONS

Oui. Ce modèle est en cours d'élaboration, y compris la révision de la capacité d'inclure dans l'application « Scout Safe ».

Au moment de la rédaction du présent document (8 juillet 2020), aucune province n'exige que les lieux de travail ou les organisations caritatives soumettent un formulaire pour approbation. La majorité d'entre elles exigent qu'un plan documenté soit disponible à tout moment, mais non soumis. Il en va de même pour Scouts Canada, « l'entreprise », qui a des exigences légales supplémentaires pour ses employés.

Non. Les formulaires AAF et Pandémie doivent uniquement être remplis par les animateurs en charge et approuvés par le commissaire du groupe au nom du comité du groupe. Il n'y a pas d'exigence pour que les AAF soient soumis à un Conseil ou à un Centre de service.

MODIFICATION DES ACTIVITÉS ET ORIENTATION

Oui. Chaque section aura besoin de son propre animateur responsable et sera physiquement éloignée (dans des zones séparées) pour les besoins de l'activité - même si elle fait partie d'une grande section divisée pour les besoins de la limite totale de 16 jeunes. Les plans devraient également tenir compte des heures d’arrivées et de départs échelonnées (à titre d'exemple) pour maintenir la distance physique. Une limite maximale de 50 personnes est conseillée pour les 2 sections combinées.

Les chants, les cris et toute activité qui augmente les risques de transmission de maladies devraient être limités. Il a été démontré que le fait de chanter, bien que cela semble sans danger, augmente considérablement le risque de transmission et devrait être évité. Cherchez une alternative amusante pour maintenir l'engagement des jeunes et augmenter la distance physique.

INSCRIPTION

Compte tenu de l'incertitude de la rentrée scolaire et des écarts dans les plans de réouverture provinciaux, nous avons adopté une approche prudente, mais équilibrée pour ne pas ouvrir l'inscription officielle et ne pas finaliser la structure des frais annuels ou des paiements pour le moment.

À la place, Scouts Canada prolongera l'adhésion actuelle jusqu'au 31 décembre 2020 pour soutenir les activités de plein air en personne à l'automne. Nous avons entendu vos préoccupations en matière de santé et de sécurité et nous sommes également conscients que de nombreuses familles pourraient être confrontées à des perturbations sans précédent. Notre objectif est de permettre le développement mental et physique des jeunes dans tout le pays. Le maintien de nos effectifs actuels permet à Scouts Canada de se concentrer sur la mise en œuvre des nouvelles lignes directrices en matière de sécurité et de santé que nous distribuerons au cours de l'été pour permettre des rencontres en personne en plein air et pour améliorer notre modèle de scoutisme virtuel.

Les inscriptions seront rouvertes à la fin de l'automne pour le début d'une nouvelle année de scoutisme en janvier 2021.

Lorsque les membres s'inscrivent pour une nouvelle année de scoutisme commençant en janvier 2021, ils s'inscrivent pour une année complète de 12 mois. Scouts Canada profitera de cette occasion pour mettre à l'essai un cycle d'adhésion de janvier à décembre.

Scouts Canada prévoit que ce nouveau cycle d'adhésion apportera de nombreux avantages à nos jeunes en facilitant le scoutisme tout au long de l'année et en favorisant la continuité du groupe tout au long de l'automne. 

Scouts Canada n'a pas augmenté ses frais d'inscription. Scouts Canada offrira une adhésion de 12 mois pour un droit d'inscription forfaitaire unifié de 230 $. Nous avons maintenu le même montant parce que nous sommes conscients que de nombreuses familles peuvent être confrontées à des perturbations sans précédent. 

Nouveauté cette année - Scouts Canada redonnera aux groupes : 15 $ de chaque inscription payé seront réaffectés à leur groupe.

En ces temps incertains, où la collecte de fonds peut être plus difficile, Scouts Canada soutient ses groupes en réaffectant 15 $ par inscription de jeune payé au groupe. Ce faisant, Scouts Canada aide les groupes à se concentrer sur la mise en œuvre de nos nouvelles mesures de santé et de sécurité pour les réunions en personne et pour le scoutisme virtuel. 

Oui. Toutes les adhésions à Scouts Canada pour 2019-2020 ont été prolongées jusqu'au 31 décembre 2020. Les membres seront informés de la possibilité de garantir leur place au sein de leur groupe trois semaines avant l'ouverture des inscriptions au public.

Nous permettrons également aux nouveaux jeunes de se joindre aux scouts pour un essai GRATUIT jusqu'au 31 décembre 2020. L'inscription à l'essai GRATUIT commencera après le 1er septembre 2020 et sera disponible sur la page d'inscription au Scouts.ca.

Nous sommes conscients que de nombreuses familles pourraient être confrontées à des perturbations sans précédent, c'est pourquoi nous avons atténué une certaine incertitude en prolongeant l'adhésion jusqu'au 31 décembre 2020. Durant cette pandémie, nous avons pu constater les avantages du scoutisme grâce à la résilience et au leadership communautaire de nos jeunes et de nos bénévoles. Nous avons bon espoir qu'en élaborant des normes et des conseils stricts pour les rencontres en personne à l’extérieur, ainsi qu'un modèle structuré en ligne, nous mettrons au point des solutions qui assureront la durabilité du scoutisme aujourd'hui et à long terme.

QUESTIONS GÉNÉRALES

Au minimum, tous les parents devraient être informés par courrier électronique deux jours avant l'activité prévue. Idéalement, un RSVP permettrait au parent de faire savoir qu'il a compris et confirmé et qu'il a eu l'occasion de poser toutes les questions qu'il pouvait avoir. D'autres groupes de scouts peuvent également organiser régulièrement des rencontres virtuelles, sur Facebook ou sur d'autres canaux, afin de faire participer leurs parents.

Scouts Canada élaborera du matériel, notamment un modèle gabarit de courriel/lettre, pour aider les animateurs de section à faire participer les parents.

Pour l'instant, les activités en salle sont interdites. La violation de cette règle serait considérée comme une violation des politiques et procédures et, par conséquent, comme une violation du code de conduite. Des plans doivent être élaborés pour trouver des solutions de rechange, y compris en cas de mauvais temps, qui ne nécessitent pas l'utilisation d'un espace de réunion intérieur.

La sécurité est notre priorité absolue. Nous adopterons une approche prudente et mesurée pour revenir à des activités scoutes "normales". Scouts Canada profitera de la pause estivale habituelle pour planifier le retour des activités à l’extérieur en personne à l'automne.

Toutes les rencontres en personne demeurent suspendues pour le reste de l'été.

TOUTES les propriétés de Scouts Canada resteront fermées tout l'été.

Conformément à la suspension des activités en personne pour le reste de l'été et compte tenu du fait que le camping reste une activité à haut risque selon la plupart des directives provinciales en matière de santé, Scouts Canada continuera à donner la priorité à la sécurité de nos jeunes, employés, bénévoles et parents, et suspendra tous les camps en personne et les activités de camping pour l'été.

La majorité des restrictions sur les rassemblements de masse sont toujours en place. On ne sait pas quand elles commenceront à être levées et pour combien de temps. Scouts Canada adopte une approche équilibrée des risques, en restant prudent et attentif afin de pouvoir apprendre des autres et de s'adapter au besoin.

Nous profiterons de l'occasion pour nous concentrer sur le soutien du retour aux activités de plein air en personne à l'automne. Par conséquent, nous élaborons des normes et des lignes directrices pour aider nos bénévoles à s'assurer que les rencontres en personne respecteront les exigences provinciales en matière de santé et de sécurité. En outre, nous développons une solution complète et durable pour les rencontres virtuelles de section afin de nous assurer que nos jeunes restent connectés et actifs, peu importe les restrictions.

Nous continuerons à surveiller cette situation et nous espérons prendre l'initiative auprès des conseils scolaires en ce qui concerne les permis scolaires et les restrictions relatives aux rassemblements de masse cet automne. Scouts Canada attend avec impatience le retour des grands rassemblements en personne. En attendant, nous continuerons à faire preuve de créativité en offrant aux jeunes des possibilités de rester actifs et engagés afin qu'ils puissent continuer à développer des compétences bien équilibrées qui les aideront à se préparer à la réussite future.

Garder les jeunes actifs et en plein air est au cœur de notre programme depuis plus de 100 ans et cela ne changera pas. Toutefois, compte tenu des restrictions actuelles, nous avons dû nous adapter. Les avantages du scoutisme vont au-delà des activités de plein air. Les compétences de leadership, l'engagement communautaire, la connectivité sociale et la résilience sont également des avantages clés du scoutisme et peuvent se transmettre lors de réunions virtuelles si nous sommes créatifs et flexibles. Ces compétences sont cruciales en ces temps sans précédent.

Bien que nous soyons aussi impatients que vous de retourner à l'extérieur, nous sommes tout aussi déterminés à offrir à nos jeunes un programme de qualité qui leur permettra de devenir des individus équilibrés malgré les restrictions actuelles.

Tout au long de l'été, Scouts Canada développera un programme complet et solide pour soutenir les rencontres de section virtuelles qui permettent aux jeunes de rester actifs et engagés dans le scoutisme.

Nous évaluons actuellement différents scénarios concernant le maïs soufflé scout et les collectes de fonds. Nous sommes encouragés par notre campagne pilote de Scouts Seeds en ligne ce printemps. Nous communiquerons nos orientations lorsque nous aurons plus de certitude. En attendant, les directives provinciales en matière de distanciation sociale devraient être suivies en ce qui concerne les activités de collecte de fonds.

Au cours de l’étape 1 (l’étape actuelle), les collectes de bouteilles et autres collectes de fonds en personne ne sont pas autorisées.

Dans le cadre de l’étape 2 (à laquelle nous passerons le 1er septembre 2020), les collectes de bouteilles, la Journée de la pomme, le maïs soufflé scout et les autres collectes de fonds en personne seront autorisées — pourvu que les contrôles en place respectent ou dépassent les exigences de la norme. Plus précisément, les cohortes (patrouilles), le nettoyage, l'hygiène, la distanciation physique et un consentement parental clair et informé.