Nouveau Coronavirus - Mise à jour : 10 mai 2021: Consultez les actions prises par Scouts Canada alors que nous continuons à suivre les directives du gouvernement et des agences de la santé pour favoriser le maintien de la santé publique. Consultez les recommandations et informez-vous ici.

COVID-19 — Résultats de recherche

Les données liées au retour aux activités scoutes

Voici ce que la communauté scoute en pense ...

Le 11 juin, Scouts Canada a partagé un ensemble de documents qui décrivent les étapes nécessaires à la planification de réunions scoutes sécuritaires pendant la pandémie de la COVID-19. Nos lignes directrices ont été élaborées à partir d'un examen minutieux des récentes recommandations des provinces et des établissements scolaires, d'une évaluation des dernières recherches sur les sondages publics et de la consultation de la communauté scoute par le biais de webinaires, de sondages et de groupes de discussion au cours du mois dernier.

Nous avons publié ces documents de référence, bien avant leur mise en œuvre, afin d'aider les groupes à planifier l’organisation d’une rencontre de section sécuritaire pour les castors, les louveteaux, les scouts, les aventuriers et les routiers pendant la COVID-19. Bien que nous reconnaissions que les directives des provinces et des établissements scolaires puissent changer d'ici septembre, toutes les rencontres scoutes en personne restent suspendues pour l'été afin de garantir la sécurité continue de nos jeunes, de nos bénévoles et de notre personnel. Scouts Canada profite de la pause estivale habituelle pour planifier le retour des activités en personne en plein air à l'automne, et nous nous engageons à revoir et à mettre à jour nos normes en conséquence afin d'offrir à nos membres l'expérience la plus sûre possible lorsque les activités reprendront en septembre.

Au cours de la semaine dernière, nos documents, qui expliquent comment organiser une rencontre scoute en toute sécurité, ont reçu près de 2 000 commentaires. Cette consultation nous a déjà permis d'améliorer les protocoles proposés et de nous assurer que nous faisons notre part pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 parmi nos jeunes, nos animateurs, nos parents, nos bénévoles et les autres autour lorsque nous retournerons à nos activités cet automne.

Nous vous remercions de votre contribution. Si vous n’avez pas encore partagé vos commentaires au sujet des documents proposés par Scouts Canada sur la manière d'organiser une rencontre scoute en toute sécurité, vous avez jusqu'au 25 juin pour le faire sur en utilisant ce formulaire web.

Réouverture ne signifie pas « retour à la normale »

Bien que les manchettes s'améliorent dans tout le pays et que les gouvernements provinciaux sont impatients de rouvrir certaines activités, toutes les activités telles que la participation aux sports des jeunes, les repas au restaurant et même les courses à l'épicerie, sont très différentes de ce à quoi nous étions habitués avant que la COVID-19 ne change la vie au Canada et dans le monde entier. Toutes les entreprises et organisations sont confrontées au même défi : comment revenir à une forme d'activité normale?

Hockey Canada a publié un PDF de 41 pages pour permettre à ses entraîneurs bénévoles de recommencer les entraînements de hockey en toute sécurité. Les ministères de l’éducation publient des directives similaires pour la rentrée à l'automne, qui comprennent notamment des directives sur la réduction de la taille des classes, l'échelonnement des heures de fréquentation et de nouvelles règles concernant la distanciation physique, pour ne nommer que quelques exemples.

De plus, l’organisation SickKids a publié une déclaration avec des recommandations liées à la COVID-19 et à la réouverture des écoles. Ces dernières offrent des conseils pour atténuer les risques d'infection et de transmission, elles soulignent également l'importance d'une interaction étroite par le jeu et la socialisation comme partie intégrante du développement de l'enfant. L'offre de diverses activités de plein air est encouragée si ces dernières sont accompagnées de protocoles spéciaux. En effet, de telles activités réduiront la cause potentielle de dommages psychologiques qui peuvent résulter d'une application stricte de la distanciation physique dans un environnement social traditionnel.

À la lumière de toutes ces recommandations, y compris la plus récente de SickKids et des commentaires de nos membres déjà reçus, Scouts Canada révisera ses lignes directrices concernant la distanciation physique, la taille des cohortes et le partage de l’équipement. Nous continuerons à agir avec prudence. Nous ne précipiterons pas les choses. Nous apprendrons plutôt des actions des autres et nous agirons rapidement et en conséquence. Nous profiterons de cette occasion pour enrichir notre programme et continuerons à offrir des possibilités de développement exceptionnelles aux jeunes du Canada. Nous resterons à l'écoute de nos scouts et de nos parents.

Ce que nous avons entendu

D'après un large éventail de rétroaction obtenu, dont plus de 2 700 réponses à nos sondages, des groupes de discussion et près de 2 000 commentaires issus de la consultation des membres sur les documents proposés, la majorité des parents scouts n'envisageraient même pas un retour au scoutisme en personne sans mesures de sécurité exhaustives, ce qui correspond à ce que les sondages d'opinion publique démontrent également. 

La majorité des parents de nos groupes de discussion ont déclaré que la taille réduite des groupes au sein d'une section - qu'il s'agisse d'une section de castors, de louveteaux, de scouts, d'aventuriers ou de routiers - était l'une des seules mesures qu'ils jugeaient nécessaires. Ils ont indiqué que la taille optimale d'une section devrait être de dix jeunes répartis en cohortes ou « bulles sociales » afin d’agir en toute sécurité.

Il s'agit d'une stratégie commune appliquée à tous les domaines de la vie post-COVID-19. Heureusement, le modèle de Scouts Canada est conçu pour de petits rassemblements de jeunes - chaque section d'âge peut être divisée en huttes (castors), tanières (louveteaux), patrouilles (scouts), équipes d'expédition (aventuriers) et équipes (routiers). Ce modèle renforce encore le leadership des jeunes et améliore la possibilité de développement personnel. L'application du modèle du programme du Sentier canadien permettra à nos jeunes de faire une transition en douceur vers ce changement nécessaire et demandé de la taille des rassemblements sociaux, et d'en tirer avantage.

En dépit des préoccupations de sécurité, les parents et les bénévoles sont sans équivoque dans leur conviction que le scoutisme virtuel est une mesure temporaire - une approche hybride de soutien - mais qu'en fin de compte, l’essence du scoutisme repose sur les activités de plein air. C'est ce qu'ils trouvent le plus précieux dans le programme scout. 

De plus, les parents nous ont dit que leurs valeurs ont changé depuis le début de la pandémie. Ils cherchent à inscrire leur enfant dans des activités qui correspondent à leurs nouvelles priorités et qui favorisent la résilience, l’esprit communautaire et le leadership afin de les préparer à réussir dans ce monde en mutation. Heureusement, ces valeurs sont en harmonie avec les avantages du programme scout, dont l'impact positif va au-delà des expériences et des aventures en plein air.

Questions et préoccupations additionnelles

Nous sommes extrêmement fiers de la résilience dont notre communauté a fait preuve en s'adaptant à la « nouvelle normalité » du scoutisme. Scouts Canada reconnaît également qu'il y a beaucoup de facteurs inconnus et de protocoles à prendre en compte lorsque nous retournerons à nos activités de plein air en personne. Nous avons entendu vos préoccupations.

Nous sommes extrêmement fiers de la résilience dont notre communauté a fait preuve en s'adaptant à la « nouvelle normalité » du scoutisme. Scouts Canada reconnaît également qu'il y a beaucoup de facteurs inconnus et de protocoles à prendre en compte lorsque nous retournerons à nos activités de plein air en personne. Nous avons entendu vos préoccupations.

Nous avons compris que le programme des castors (les colonies) est l'un des éléments avec lesquels les bénévoles ont exprimé le plus grand besoin de soutien. Scouts Canada s'efforce de fournir du matériel et des outils spécifiques aux sections plus jeunes, aux colonies de castors et aux meutes de louveteaux, afin d’aider les sections de nos plus jeunes membres à profiter du plein air beau temps, mauvais temps.

Plusieurs animateurs de meutes et de colonies ont également demandé du soutien pour modifier leur approche liée au camping afin que les jours de fin de semaine puissent être utilisés pour l'apprentissage expérimental - fournir la nourriture nécessaire en toute sécurité, utiliser l'équipement de manière sûre et maintenir les mesures d'hygiène - si le camping toute une fin de semaine n’est pas une option.

Scouts Canada élabore actuellement un ensemble complet de ressources qui aideront les animateurs à planifier des aventures sécuritaires, amusantes et stimulantes cet automne. Voici quelques-unes des ressources en cours d'élaboration :

  • Planificateur de rencontre hebdomadaire en personne de la section. Nous partagerons un programme complet comprenant des activités adaptées à l'âge des participants et répondant aux directives actuelles en matière de distanciation physique.
  • Planificateur de rencontre hebdomadaire virtuel pour les castors et les louveteaux. Nous partagerons un programme complet comprenant des activités adaptées à l'âge des participants qui permettront aux jeunes de rester actifs et engagés en ligne.
  • Une série de webinaires aura lieu en août pour guider les bénévoles dans l’utilisation de divers outils et la mise en œuvre de protocoles.
  • Des outils, des conseils et des modèles sur la manière d'assister aux rencontres en toute sécurité, de planifier des arrivées/départs qui respectent les directives de distanciation physique requises et de gérer la sélection des bénévoles.

Scouts Canada s'engage à fournir des outils pertinents pour aider nos membres à profiter ensemble du plein air en toute sécurité lorsque l’école reprendra à l'automne. Nous apprendrons rapidement des autres organisations jeunesse et nous serons prêts à nous adapter à l'évolution de la situation. Nous avons lu et entendu les préoccupations et les commentaires de notre communauté et nos actions seront prises en conséquence. En nous basant sur les directives officielles des autorités en matière de santé et des établissements scolaires, nous demeurerons un partenaire de confiance pour le leadership jeunesse.

Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec notre communauté scoute. Ensemble, nous fournirons un programme scout sécuritaire et de qualité qui permettra aux jeunes de rester actifs et engagés en cette période sans précédent.